Cote d'Ivoire: Décès tragique de Dj Arafat - Sa mère dépose une gerbe de fleurs sur le lieu du drame

C'est une mère effondrée, qui s'est rendue, avec courage, sur le lieu où son fils a perdu tragiquement la vie. Hier, en compagnie des proches de DJ Arafat, de ses pairs artistes et de plusieurs fans, Tina Glamour s'est rendue à Cocody Angré 7ème Tranche pour déposer une gerbe de fleurs à l'endroit précis où le roi du coupé décalé a fait, dimanche nuit, l'accident de moto, qui lui a coûté la vie, quelques heures plus tard, à la Polyclinique des DeuxPlateaux.

Avant de poser ce geste, ce beau monde a observé une minute de silence, suivie d'un ban pour la mémoire de DJ Arafat. L'émotion était à son comble.

Dévastée par la douleur immense qui l'étreint, Tina Glamour essayait de rester tant bien que mal stoïque... « Daishi, Daishi, Daishi »... scandaient des «Chinois », ses inconditionnels comme il aimait les appeler, eux aussi anéantis par le départ brusque de leur icône...

En attendant le programme officiel des obsèques de « Beerus Sama » et les honneurs dus à son rang et à tout ce qu'il a apporté comme joie et rayonnement musical à la Côte d'Ivoire, les hommages continuent de pleuvoir de partout dans le monde, via les réseaux sociaux.

« Mon cœur pleure à cause de cette nouvelle qui n'aurait pas dû être aussi vraie que je ne le croirais. DJ Arafat, un homme courageux, très respectueux, créateur, communicateur qui a contribué à l'émancipation de la culture africaine. Que ton âme trouve paix au ciel et que la terre de nos ancêtres te soit généreuse.

Mes sincères condoléances à sa famille biologique et à tout le peuple ivoirien, surtout à ses fans. Rip Arafat», écrit le chanteur congolais Werrason.

Pour la vedette malienne Sidiki Diabaté, « l'Afrique est endeuillée par cette triste nouvelle ». «Un grand homme, un grand esprit. A jamais, tu resteras dans nos cœurs, à jamais une légende. J'invite tout le Mali à m'aider à rendre hommage à mon frère, à mon compagnon de guerre.

Le Daishikan tu es un prophète», ajoute Sidiki Diabaté. De son côté, Meiway avoue qu'il a désormais la certitude que DJ Arafat était un « surhomme ». « J'ai appris avec une profonde affliction le décès de mon fils Ange Didier. Ma peine est profonde lorsque je pense à cette jeune vie, bien trop tôt arrêtée.

Un immense artiste vient de nous quitter. Tout le pays te pleure mon fils, que Dieu t'accorde sa sainte miséricorde... Ange Didier, tu as brillamment accompli ta mission sur terre... Le vide que tu laisses à toute la Côte d'Ivoire est abyssal mais ton œuvre demeurera toujours car jamais le Soleil ne voit l'ombre.

Tu lègues derrière toi un héritage artistique riche et exemplaire. Nous sommes si fiers de toi. Ferme les yeux et repose dans la paix de Dieu ...que Dieu, dans sa divine commisération, te prenne dans sa pitié et son éternel Amour...», renchérit Alpha Blondy. Fally Ipupa et Kaaris souhaitent que leur ami repose en paix.

« La Côte d'Ivoire a perdu un fils et une icône. Tout mon soutien à sa famille», note le ministre Abdourahmane Cissé. Quant à A'salfo il confie avoir appris avec « une grande émotion et une tristesse étreignante », le décès brutal de DJ Arafat, « une des figures de proue de la musique ivoirienne ».

« Le groupe et la Fondation Magic System se joignent à toute la grande famille artistique de Côte d'Ivoire pour présenter leurs condoléances les plus attristées à la famille biologique, à ses fans et à toute la nation ivoirienne», poursuit A'salfo. Comme lui, Koffi Olomidé est également sous le choc. « Les mots me manquent. Repose en paix mon fils », confesse Mopao. Pour Mokobé, rien ne sera plus comme avant.

« Notre frère DJ Arafat nous a quittés. Que son âme repose en paix, je suis attristé, abattu, je n'arrive même pas à y croire. Une forte pensée pour ses proches, sa famille et tous ses fans à travers l'Afrique et le monde », pleure le rappeur franco-malien. Quand Davido lui témoigne son amour : « Yôrôbô, I Iove you ».

Pour Mani Bella, Dj Arafat est et demeurera un King. « Assia à la Côte d'Ivoire. Courage à la famille. Nous ne sommes rien.

En un clic tout est fini. Aimons-nous. Vivons dans la paix car zéro la vie !», conseille la star camerounaise. Serge Beynaud, qui préparait un duo avec lui, ne sait plus à quel saint se vouer aujourd'hui : «Donc tu m'as fait ça hein ! On a commencé les répétitions pour notre concert en décembre, là, on fait comment ? Et le feat qu'on préparait pour surprendre les fans ?

On n'a même pas pu poser les voix, tu es parti, pourquoi? ». Sur le plateau du journal Afrique de France 24, Claudy Siar a dit, lundi, tout le bien qu'il pensait du King du coupé décalé. « J'aimais sa singularité, le personnage fantasque également qu'il était. Je perds quelqu'un que j'aimais beaucoup.

Nous perdons quelqu'un que nous aimions beaucoup. Il était libre dans son art, il s'émancipait de tous les codes qu'imposait l'industrie du disque.

Il a vécu son rêve jusqu'au bout. Il a offert de la joie, à bien des peuples. Il était plus qu'un artiste, une véritable locomotive pour toute une génération». Une légende ne meurt jamais. Dj Arafat restera à jamais dans le cœur de tous.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.