Ile Maurice: Camp-La-Boue - Une dizaine de chiens morts, le «distemper» pas écarté

Les propriétaires sont inconsolables. Une dizaine de chiens sont morts dans la région de Camp-La-Boue, à Terre-Rouge, à proximité des complexes NHDC, la semaine dernière.

Les officiers de l'Agro-industrie et ceux de l'Animal Welfare Unit se sont rendus sur place le mardi 13 août. Si des résultats approfondis sont attendus, dans un premier temps, une source proche de l'enquête avance qu'il pourrait bien s'agir de distemper, ou maladie de Carré, une maladie virale contagieuse causée par un morbillivirus.

Les chiens ont commencé à tomber malades, l'un après l'autre, expliquent les propriétaires. «Zot ti pé koumans vomi ek zot inn aret manzé. Même transportés chez le vétérinaire, ils n'ont pu être sauvés.»

Et qu'en est-il des chiens qui ont survécu ? «Ils ne sont plus les mêmes», lâche-t-on. «Ils tremblent à longueur de journée et ont tous la diarrhée... Népli koné ki pou fer, léker fermal kan trouv zot soufer koumsa.» L'inquiétude est à son comble dans le village. D'autres chiens seraient à risque, déplore-t-on.

Du côté de la Mauritius Society for Animal Welfare, l'on soutient avoir eu vent de ce problème et on explique qu'une campagne de sensibilisation sera enclenchée prochainement dans la région.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.