Cameroun: Paix, vivre ensemble - La communauté Haoussa mobilisée

Elle est allée à la rencontre du gouverneur Samuel Dieudonné Ivaha Diboua jeudi, pour le lui signifier.

Il y avait foule jeudi 15 août 2019 à la résidence du gouverneur de la région du Littoral. Notables, hommes, femmes et jeunes de la communauté haoussa de Douala et ceux de la diaspora, fortement mobilisés pour la circonstance, avec à leur tête le chef Adamou Housseini, sont allés à la rencontre de Samuel Dieudonné Ivaha Diboua. Ceci pour lui signifier leur attachement à la paix et au vivre ensemble, ainsi que leur indéfectible soutien aux institutions républicaines et à celui qui les incarne, Paul Biya.

Touché par la démarche spontanée de la communauté haoussa et de sa diaspora, qui s'inscrit dans le sillage de la fête de la Tabaski, le gouverneur tout en souhaitant que cela soit l'expression de la profondeur des coeurs, a tenu à exprimer toute sa reconnaissance. « La communauté haoussa a toujours été à nos côtés, autant dans les moments difficiles que ceux de joie. Votre soutien aux institutions n'a jamais été pris à défaut. Votre exemple doit être suivi », a-t-il tenu à dire. Et du haut de sa « petite » expérience, donner son avis. « J'ai appris qu'il faut respecter l'autre, qu'il faut respecter les chefs. Faites attention aux respects des chefs, des pères et des aînés. Quand vous ne le faites pas, vous courez le risque de la malédiction. Le Cameroun est un pays de paix, un pays béni. Ne crachez pas dans les assiettes où vous vous êtes servis. C'est valable pour nous tous ».

Et de féliciter la communauté haoussa de Douala pour sa franche collaboration avec les autorités, ce qui contribue à faire d'une ville carrefour et d'agitation comme Douala, un gage de préservation de la paix, et à faire du vivre ensemble une réalité. A la diaspora haoussa, il lui a demandé d'être responsable et de représenter valablement le Cameroun partout où elle se trouve. « Rentrez avec des idées claires de votre pays qu'on peint en noir là où vous vivez ». Les différents orateurs de la communauté haoussa et de la diaspora, au rang desquels Abdoulaye Sadou El Hadj Rouamou Attah et sa majesté Adamou Housseini, ont réitéré au gouverneur leur ferme volonté detoujours être aux côtés des pouvoirs publics, à oeuvrer sans relâche pour la préservation de la paix, à se mobiliser fortement pour soutenir les institutions et les accompagner pour le développement du pays, et enfin à barrer la route à tous ceux qui veulent la destruction du Cameroun.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.