Cameroun: CAMES - 2018 Les candidats au concours d'agrégation se préparent

Ils sont une quarantaine, venus de plusieurs pays d'Afrique, qui suivent un séminaire depuis le 10 septembre dernier à Yaoundé

40 candidats au concours d'agrégation de médecine humaine, pharmacie, odontostomatologie, médecine vétérinaire et productions animales organisé par le Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur (CAMES) sont en préparation à Yaoundé depuis le 10 septembre dernier.

Ils sont encadrés par des médecins et enseignants venus du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, de la Centrafrique, du Congo, de la Côte d'Ivoire et du Gabon, sous la présidence du Pr. Gérard Gresenguet, doyen de la faculté des sciences et de la santé à l'université de Bangui en RCA.

Pour assurer leur préparation, les candidats au CAMES sont mis dans les conditions du déroulement du concours qui se tiendra au mois de novembre prochain à Libreville au Gabon.

Ils seront soumis à trois épreuves. « Une épreuve des titres et travaux, où le candidat doit dire tout ce qu'il a réalisé depuis qu'il est médecin ou depuis qu'il est enseignant, une épreuve de leçon magistrale et enfin une épreuve au cours de laquelle il doit être capable d'examiner un malade devant le jury et de répondre à toutes ses questions », a indiqué la doyenne de la Faculté de médecine et des sciences biomédicales de l'Université de Yaoundé I, le Pr. Ze Minkande.

Ces travaux préparatifs qui convoquent la présence des prétendants à cette prestigieuse institution qu'est le CAMES, permettront à ces derniers de jauger leur niveau réel, de combler les lacunes et de se remettre à niveau.

Le CAMES a pour missions de promouvoir et favoriser la compréhension et la solidarité entre les Etats membres (Cameroun, Benin, Mali, Madagascar.) ; d'instaurer une coopération culturelle et scientifique permanente entre les Etats membres ; de rassembler et diffuser tous documents universitaires ou de recherche : thèses, statistiques, informations sur les examens, annuaires, annales, palmarès, information sur les offres et demandes d'emploi de toutes origines ; et de préparer les projets de conventions entre les États concernés dans les domaines de l'enseignement supérieur, de la recherche et contribuer à l'application desdites conventions. Les membres du jury passent en revue les travaux des candidats.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.