Guinée: Paul Put rejette les accusations et exige des excuses publiques

Accusé de corruption et radié à vie de toutes activités liées au football en Guinée par la Fédération guinéenne de football, Paul Put ne compte pas croiser les bras. Le technicien belge, démis de ses fonctions de sélectionneur du Syli National après la CAN 2019, a nié toutes les accusations portées contre sa personne.

« Je n'ai jamais, au grand jamais, racketté qui que ce soit, ni un joueur, ni un membre de mon staff. Tout est faux, archi-faux », a déclaré Put dans des propos relayé par BBC Afrique.

Se disant être « l'objet de beaucoup de diffamations, de mensonges et de bêtises sans commune mesure », l'ancien sélectionneur du Burkina faso exige que des excuses lui soient présentées.

« J'exige des excuses publiques de ceux qui ont porté atteinte à mon honneur. Ces mensonges ont terni mon image », a-t-il fait savoir avant d'avertir. « Je ne resterai pas les bras croisés ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.