Guinée: Lancement d'une formation et insertion de la première cohorte de 100 jeunes INTEGRA/ASCAD

Dans le cadre du programme INTEGRA, l'agence du service civique d'action pour le développement (ASCAD) en partenariat avec le programme des nations unies pour le développement (PNUD) a lancé officiellement ce lundi 19 août 2019 au camp Alpha Yaya Diallo, une formation et insertion de la première cohorte de 100 jeunes integra/ASCAD.

Selon les organisateurs, au terme du processus étalé sur neuf mois, ces jeunes auront acquis des compétences en développement humain et des qualifications professionnelles qui garantissent leur insertion socio-économique.

À leurs dires, l'objectif principal est d'assurer la formation et l'insertion de 100 jeunes de la tranche d'âge 18-35 ans dans les métiers de la prévention et de la sécurité (APS).

"Cent jeunes identifiés à travers un processus participatif et sélectif ont bénéficié du parcours d'insertion dans la filière APS. Au moins un taux d'insertion de 80% des jeunes est réalisé", sont les résultats attendus.

Dans son discours de bienvenue, Général de Brigade Amadou Doumbouya directeur général de l'ASCAD a dit que cette formation va s'élargir à 1000 avec un taux de féminisation de 18%.

Poursuivant, il a garanti que son agence va jouer à fond sa partition par le respect de ses engagements. Il a ensuite invité les jeunes à suivre correctement leurs encadreurs.

Prenant la parole, Mme Krista Verstraelen représentante résidente de ENABEL a dit que le projet INTEGRA-Enabel financé par l'Union européenne à hauteur de 35 millions d'euros, a pour objectif global de contribuer à la prévention et la limitation de la migration irrégulière, ainsi que de permettre la réintégration des migrants de retour et l'insertion socio-professionnelle durable des jeunes guinéens, afin de promouvoir le développement économique inclusif de la Guinée.

De son côté, Éloi Kouadjo IV représentant résidant pays par intérim du programme des nations unies pour le développement en Guinée a dit que dans ce programme, son institution a pour rôle d'impulser et animer l'analyse de la situation dans les régions cibles permettant d'élaborer des plans de développement afin d'orienter les interventions en faveur des jeunes ;

Contribuer au développement des compétences et qualifications professionnelles des jeunes, y compris leurs compétences de développement humain pour faciliter l'insertion sociale et économique; Stimuler et développer les compétences entrepreunariales auprès des bénéficiaires/jeunes disposant d'un potentiel dans le domaine.

Avant de terminer, le diplomate onusien a assuré la disponibilité de son institution à accompagner la Guinée en faveur de l'emploi jeunes.

Au nom de son ministre, Ramatoulaye Camara Cheffe de cabinet du ministère de la jeunesse et de l'emploi jeunes a dit que cette formation vient combler une attente du gouvernement. Pour elle, la création de l'emploi des jeunes est la solution de la migration irrégulière.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Aminata.com

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.