Cameroun: Marches blanches du MRC - Détenu depuis 6 mois, Célestin Djamen exige sa libération

Conseiller municipal de Douala 1er,cadre du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, l'opposant Célestin Djamen et d'autres manifestants du MRC ont été blessés le 26 janvier 2019 au cours d'une marche de protestation initiée par le parti de Maurice Kamto, violemment réprimée par les forces de sécurité camerounaises.

Blessé par balles par des policiers et enlevé 2 jours plus tard de l'hôpital général de Douala où il était soigné, Célestin Djamen Djamo a été transféré le 12 février 2019 au Groupement Spécial d'Opérations (GSO)à Yaoundé, puis à la prison centrale de Kondengui.

Dans une lettre datant du 14 août 2019 , il en appelle au juge de l'habeas corpus afin qu'il soit libéré

Ci-dessous, un extrait de la requête de M. Djamen Djamo Célestin au président du TGI de Yaoundé

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.