Madagascar: Visite du Pape - Collaboration renforcée entre la CUA et la Préfecture

Une rencontre s'est tenue la semaine dernière à Tsimbazaza

Le Pape François sera dans nos murs le 6 septembre, pour une visite de quatre jours sur le sol malgache. Les préparatifs de son accueil battent leur plein depuis quelques mois. La semaine dernière, la commune urbaine d'Antananarivo a initié une rencontre avec les responsables en charge du maintien de l'Ordre et de la Sécurité publique dirigés par le préfet de police d'Antananarivo, le Général Angelo Ravelonarivo. La rencontre qui s'est tenue à Tsimbazaza a été co-présidée par le SG de la CUA Randriamasinoro Tahiry Ny Rina, et a vu la présence des différents responsables au niveau des six arrondissements de la Capitale.

Assainissement. La collaboration entre la CUA et la Préfecture de police ne se limitera pas à la gestion de l'ordre et de la sécurité publique durant la visite papale. Les deux parties vont également se donner la main pour l'assainissement de la ville qui accueillera le Souverain Pontife. A ce propos, on a assisté ces derniers jours à des travaux d'assainissement pris en charge par la CUA. Les travaux ont surtout concerné l'Avenue de l'Indépendance. D'après le SG de la CUA, l'assainissement de la ville continuera au-delà de la visite du Pape.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.