Madagascar: Allaitement maternel exclusif à six mois - Pratique en baisse à Madagascar

L'allaitement maternel présente beaucoup d'avantages en matière de santé et de bien-être maternel et infantile, mais également sur le plan économique tant au niveau familial que national.

Seulement la moitié des mères à Madagascar allaitent de nos jours leurs nourrissons exclusivement au sein durant les six premiers mois si, il y a une quinzaine d'années, 67% des mères adoptaient cette pratique.

Les mères malgaches semblent opter de moins en moins pour l'allaitement exclusif. En effet, les enquêtes successives sur une quinzaine d'années ont montré une baisse du taux d'allaitement exclusif à six mois dans le pays. Si l'Enquête démographique et de santé (EDM III) 2003-2004 indiquait un taux de 67%, l'enquête « Multiple Indicator Cluster Survey » (MICS) 2018 révèle un taux de 51%, après une baisse jusqu'à 42% en 2012-2013 d'après l'enquête nationale sur le suivi des indicateurs des Objectifs du Millénaire pour le Développement (ENSOMD).

Cette semaine, Madagascar met l'allaitement maternel exclusif à l'honneur, dans le cadre de la semaine nationale de l'allaitement maternel, du 19 au 24 août 2019, dont la cérémonie de lancement officiel se tiendra demain à Miarinarivo. Cette semaine nationale met un accent particulier sur l'importance des pères dans la contribution à une bonne alimentation et pour une bonne croissance des enfants de bas âge.

Avantages . Aliment naturel et complet, toujours prêt à tout moment, économique car ne nécessitant pas de dépenses financières particulières, le lait maternel est l'aliment idéal pour la croissance et le développement des nourrissons. La grande quantité de vitamines, de minéraux et d'anticorps qu'il contient, n'apporte que des bienfaits au bébé. « Il protège contre les infections et les maladies, diminue la fréquence des manifestations allergiques, et le risque de la malnutrition, d'obésité, de diabète, d'hypertension artérielle pendant l'enfance, l'adolescence même jusqu'à l'âge adulte », souligne l'UNICEF. Et de préciser que le lait maternel « fournit toutes les calories et les nutriments dont l'enfant a besoin pendant les premiers mois de la vie, et continue de couvrir la moitié ou plus des besoins nutritionnels pendant le second semestre de vie, et jusqu'à un tiers de leurs besoins pendant la deuxième année ». Par ailleurs, l'allaitement maternel « aide à espacer les naissances, réduit le risque de cancer ovarien ou mammaire, tout en ayant des avantages économiques significatifs car le lait maternel est toujours disponible, ne dépend d'aucune industrie, ne nécessite aucune ressource naturelle et ne produit aucun déchet de fabrication ». De plus, il renforce le lien affectif entre la mère et l'enfant. Un atout à ne pas négliger dans la mesure où il contribue à l'élaboration de la personnalité de l'enfant et de ses capacités d'apprentissage. Bref, que des avantages mis en avant durant la semaine nationale de l'allaitement maternel.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.