Burkina Faso: «Plus d'une dizaine de militaires» tués dans l'attaque de leur détachement

Photo: fasozine
Un détachement militaire

«Au petit matin du 19 août 2019, le détachement militaires de Koutougou, (province du Soum) a été la cible d'une attaque d'envergure perpétrée par des groupes armés terroristes, annonce le communiqué.

Le Bilan provisoire dressé par l'armée fait état de «plus d'une dizaine de militaires tombés» et de plusieurs blessés.

En réaction, l'Etat-major général des armées dit avoir mené une vaste opération aérienne et terrestre de ratissage qui a permis de «neutraliser de nombreux assaillants».

Avant de présenter ses condoléances, le chef d'Etat-major général des armées salue la «bravoure et la ferme détermination des hommes à défendre leur position» et rassure les populations qu'aucun «effort ne sera ménagé pour ramener la paix et la quiétude dans la zone.»

Dans la nuit du 13 au 14 août 2019, quatre gendarmes avaient trouvé la mort dans l'explosion d'un engin piégé au passage d'un convoi sur l'axe Toéni-Loroni, dans la province du Sourou.

Le 15 août, trois policiers en route pour une mission de sécurisation d'un camp de réfugiés à Mentao, étaient tués dans une embuscade tendue par des hommes armés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.