Congo-Brazzaville: Livre - Eugène Nimbi signe « La déchéance des mœurs au Congo »

Dans ce roman de cent dix pages, paru aux éditions L'harmattan-Congo, préfacé par l'abbé Brice Armand Ibombo, l'écrivain aborde le problème des antivaleurs qui, selon lui, a atteint des proportions alarmantes au Congo, en raison d'un état de gouvernance médiocre.

En effet, les études gouvernementales et internationales soulignées dans ce livre et réalisées en 2003 par le cabinet UERPOD avec l'appui du Pnud ; en 2009 par le cabinet international Certi et financées par la Banque mondiale ; en 2011 par le cabinet FTHM conseil et agence Capsule, montrent que la corruption a pris une allure considérable, voire étonnante.

Le baromètre mondial de ce vice en 2013, publié par Transparancy International, prouve que les partis politiques, la police, la fonction publique, la justice et les régies financières sont les cinq sphères institutionnelles les plus corrompues. Eugène Nimbi veut, à travers son livre, tirer des leçons de l'histoire politique du pays et donner à chcun sa part de responsabilité.

Ces antivaleurs, dit -il, touchent et gangrènent toutes les catégories de notre société. « Ce n'est plus l'heure d'observer sans rien faire au risque d'être complice du mal, mais l'heure de l'action a sonné. Il faut plutôt agir et vite pour tenter d'éradiquer [ces maux] avec la bonne volonté et l'appui de tous », page 15

Ainsi, « Nous avons besoin pour y arriver, de la bonne moralité et des valeurs éthiques et non des antivaleurs qui ne font que régresser notre société et appauvrir notre humanité. Changeons tous nos mentalités pour faire du Congo un pays nouveau fondé sur les vraies valeurs de la vie », page 18

À la page 20, l'auteur souligne aussi le problème de la rupture dont parle le président de la République Denis Sassou NGuesso. Pour y arriver, les autorités doivent procéder aux sanctions, sans lesquelles rien ne peut changer.

Tous les maux révélés ne peuvent pas disparaître par l'effet d'un coup de baguette magique. Les discours et les slogans ne suffisent plus pour y remédier. Que chacun plutôt se débarrasse des attaches tribales, et que tous ensemble, de la base au sommet, du nord au sud et de l'est à l'ouest, nous apportions notre pierre à l'édifice. Aussi l'éducation morale et civique doit-elle être encouragée pour que les partisans du moindre effort reprennent le chemin du patriotisme.

Eugène Nimbi est auteur de l'ouvrage « Tout sur l'AC Léopards de Dolisie ou les Fauves du Niari », il a passé six ans à l'Université Marien Ngouabi comme chargé de cours en histoire et publié plusieurs travaux sur le sport.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.