Burkina Faso: Kaya - Les trois policiers tombés à Mentao reposent au cimetière municipal.

C'est au cimetière municipal où une masse nombreuse de parents,d'amis et de frères d'armes avait fait le déplacement pour rendre un dernier hommage aux illustres disparus,tombés les armes à la main alors qu'ils étaient en mission commandée .

Des oraisons funèbre lues à l'occasion , on retiendra pour l'essentiel que les trois policiers nous quittent à la fleur de l'âge: 24 ans dont 03 ans 01 mois et 02 Jours de service pour le sergent Rabo Abdoul Rahim , 26 ans dont 02 ans 01 mois de service pour les sergents Ouédraogo Florent et Dabilgou Wendemi Charles.

Leurs parcours professionnels étaient irréprochables.

Une délégation gouvernementale conduite par les ministres en charge de la jeunesse et des enseignements supérieurs est venue traduire , en présence des gouverneurs des régions du Sahel, du Centre-Nord et des autorités locales,la compassion ,le réconfort et le soutien du gouvernement aux parents des défunts et à la grande famille de la Police Nationale .

La hiérarchie de la Police était conduite par le Directeur Général de la Police Nationale entouré de ses frères d'armes des corps militaires et paramilitaires.

Les trois sergents de police ont été décoré à titre posthume de la médaille de la Police .

Le porte-parole des familles des défunts a remercié ,dans sa prise de parole ,tous ceux qui se sont investis pleinement pour que ces défunts puissent avoir des sépultures dignes.

Il a également demandé au gouvernement de prendre les dispositions pour que des familles ne soient plus endeuillées.

Il a en outre émis le vœu que les familles des défunts aient toujours la primeur de l'information des décès de leurs fils.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.