Afrique: Réseau des Femmes Élues Locales d'Afrique (REFELA) - Macoura Dao, maire de Foumbolo, nouvelle présidente

L'Ivoirienne Dao Macoura est la nouvelle présidente du Réseau des Femmes Élues Locales d'Afrique (REFELA). Elle a été élue à la tête de cette organisation internationale au cours de la réunion du Bureau dudit réseau qui s'est tenu, le 17 juin dernier, à l'Hôtel CONRAD du Caire (Égypte), en marge des rencontres de Cités et Gouvernements Locaux Unis d'Afrique (CGLU-A) placées sur le thème : « Villes africaines motrices du développement durable du continent ».

Macoura Coulibaly épouse Dao (maire de la commune de Foumbolo) remplace à ce poste la Camerounaise Célestine Ketcha Courtès, ancienne maire de Bangangté, promue ministre de l'Habitat et du Développement Urbain du Cameroun au cours du réaménagement ministériel, du 04 janvier 2019.

Après sa brillante élection, la nouvelle présidente du REFELA a exprimé toute sa gratitude au Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA et au Premier Ministre, S.E.M. Amadou Gon Coulibaly, pour l'appui du gouvernement ivoirien à sa candidature.

Elle s'est félicitée de son élection qui honore, à travers sa modeste personne, la Côte d'Ivoire et particulièrement toutes les femmes ivoiriennes.

Elle a également remercié ses paires pour la confiance placée en elle, en la portant à la tête de la plus importante des organisations des femmes élues locales du continent.

Elle a promis d'œuvrer au rayonnement du REFELA tout en mettant au cœur de ses actions l'autonomisation des femmes, la protection de l'enfance et la lutte contre les violences faites aux femmes.

À l'issue de ce conclave statutaire dans la capitale égyptienne, il faut préciser que le présidium du REFELA (2019-2021) est constitué de Mmes Macoura Dao, Présidente de cette institution internationale et également Vice- présidente chargée de l'Afrique occidentale, Fatna El Khiel, Ministre de l'Habitat et du Développement Urbain (Marocaine), Vice-présidente pour l'Afrique septentrionale, Essamè née Mboula Élise Henriette (Camerounaise),Vice-présidente pour l'Afrique centrale, Irma Juliandres Harlalaina (Malgache),Vice-présidente pour l'Afrique orientale et Katrina Shimbulu (Namibienne), Vice-présidente pour l'Afrique australe.

Créé à l'issue du 1er Forum des Femmes Elues locales d'Afrique, tenu à Tanger au Maroc en mars 2011, le REFELA représente la voix des femmes élues d'Afrique au sein de Cités et Gouvernements Locaux Unis d'Afrique (CGLU-A), Cités et Gouvernements Locaux Unis Monde (CGLU-Monde) et l'Organisation des Nations Unies (ONU).

La vision du REFELA est de mettre les préoccupations et les priorités de la femme au cœur des politiques et stratégies des collectivités locales, intégrant ainsi la protection de l'enfance, les questions de l'autonomisation économique des femmes et de la promotion de l'égalité des genres.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.