Cote d'Ivoire: Ligue1 - L'Asec tenu en échec

Mimos et Abidjannais ont fait jeu égal, le lundi 19 août 2019, au stade Félix Houphouët-Boigny.

L'on était curieux de voir la réaction des supporters de l'Asec après l'appel lancé par les dirigeants du club à la veille de la rencontre, lors de l'assemblée générale ordinaire. C'est un bon petit public qui a effectué le déplacement au stade Félix Houphouët-Boigny.

Et il n'a pas eu tort parce que les 22 acteurs leur ont offert un beau spectacle. Il n'y a pas eu de round d'observation entre les deux équipes qui se sont tout de suite jetées à l'abordage.

Dès la première minute, le Racing, grâce à une frappe de Kouadio N'Guessan, oblige Bamba Aboubakar, le portier de l'Asec, à effectuer sa première parade.

Les Mimos prennent l'avertissement au sérieux et sur leur première véritable incursion, ils ouvrent la marque à la 6e grâce à Traoré Benie qui reprend de la tête un beau centre de Bagaté Salif (1-0).

Le but libère les 22 acteurs. On verra une belle circulation de balle et beaucoup d'engagement physique de part et d'autre.

L'Asec en paye le prix fort avec la sortie du Togolais Agbegniadan sur blessure. Malgré une poussée des joueurs du Racing, l'Asec est retournée aux vestiaires avec son avance au score.

La seconde mi-temps a débuté comme la première. On ne fait aucun calcul. L'Asec presse pour conforter son avance et le Racing réagit pour refaire son retard.

Les remplacements opérés par ce dernier apportent un peu plus de tonus à son milieu de terrain qui va très vite, à l'image de son capitaine Camara Sidick. C'est sur l'une de ses percées que le Rca rétablit la parité au score par l'intermédiaire de Logbo Ougehi (1-1, 60e).

Une égalisation qui révolte les Mimos qui accélèrent le jeu. Certainement le meilleur Mimos de la partie, Traoré Benie donne le tournis à la défense du Racing. Il est bousculé dans la surface de réparation par le portier. L'arbitre Vlei Patrick indique sans hésiter le point de pénalty.

L'Asec n'en profite pas. Ayayi Folly arrête le tir de Bagaté Salif (62e). Ce sera le tournant du match.

Puisque les Jaune et Noir ne parviendront pas à faire la différence, malgré les trois minutes de temps additionnel. En dépit du nul (1-1), l'on a assisté à un match très plaisant entre deux équipes qui voulaient chacune la victoire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.