Cote d'Ivoire: Ahoussou Jeannot - "Nous ne voulons plus de vendeurs d'illusions"

Entouré des leaders politiques du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP,) de la région du Bélier, le président du Sénat, Ahoussou-Kouadio Jeannot, a parlé, le samedi 17 août 2019, aux 90 chefs de canton, de tribu et de village ainsi qu'aux président des jeunes, des femmes du département de Tiébissou.

Le président du Sénat a longuement expliqué son adhésion au RHDP. Pour lui, la vraie alliance qui sauve la Côte d'Ivoire, c'est le RHDP. Mais avant, il a fait l'historique de la naissance de cette formation politique qui pour lui, reste et demeure le seul remède pour guérir la Côte d'Ivoire des maux dont elle souffre.

« Le RHDP est la seule et unique alternative à notre pays qui, grâce au président Alassane Ouattara, a retrouvé son lustre sous Houphouët-Boigny », at-il affirmé.

Ahoussou-Kouadio Jeannot a rappelé que la Côte d'Ivoire, depuis la mort du père fondateur, a connu des épreuves difficiles, notamment le boycott actif de 1995, le coup d'Etat de 1999, la crise de 2002 qui a divisé le pays en deux et surtout la crise postélectorale avec 3000 morts.

« Toutes ces crises ont amené le président Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara à un consensus qui a abouti à création du RHDP », a indiqué le président du Sénat. Avant de s'étonner de la position actuelle du président du PDCI, l'un des initiateurs du RHDP.

« Aujourd'hui, lui qui était le président de la conférence des présidents du RHDP décide de créer une autre plateforme avec d'autres personnes.

Personne ne comprend aujourd'hui, pourquoi, il prend ses distances pour créer une autre plateforme avec ceux qui hier ont vilipendé le père de la nation », a regretté l'ancien Premier ministre.

Surtout que pour lui, tous ceux qui se réclament d'Houphouët-Boigny ont décidé de rester unis pour préserver les idéaux du père fondateur en demeurant dans la même maison. « Le 30 décembre 2018, une approche de réconciliation a été engagée entre Bédié et Ouattara.

Malgré les efforts de tous, à la grande surprise, le président Bédié a choisi d'opter pour la création d'une autre alliance », a-t-il révélé.

Non sans faire savoir à son auditoire qu'Alassane Ouattara est un pur produit du PDCI. « Il était le numéro deux du parti. Il a créé le RHDP pour préserver la paix, l'unité nationale », a-t-il insisté.

Puis, l'orateur du jour d'expliquer à nouveau les raisons de son adhésion au RHDP. « Ce n'est pas pour de l'argent que je suis au RHDP. C'est pour vous et pour nos enfants.

Avec le président Ouattara, c'est la paix, l'efficacité, la construction des écoles, le bitumage de nos routes, c'est l'électricité et l'eau pour tous, c'est la continuité des travaux de Félix Houphouët-Boigny, c'est le développement de la Côte d'Ivoire.

Pourquoi donc je ne peux pas suivre un tel homme ? » s'est-il interrogé. Puis l'ex-président du conseil régional du Bélier d'égrener un chapelet des réalisations du chef de l'Etat dans la région : « 410 localités du Bélier ont bénéficié de l'électricité.

Il y a aussi l'adduction en eau potable, le reprofilage lourd des routes, ainsi que l'ouverture des voies et pistes villageoises ». Avant de lancer un message à son auditoire : « on ne veut plus de politique politicienne. On ne veut plus de vendeurs d'illusions, »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.