Sénégal: Magal de Serigne Abdou Khadre Mbacké - La mise en marche du forage de Bagdad principale doléance du comite d'organisation

Le Magal de Serigne Abdou Khadre Mbacké, édition 2019, sera célébré dans la période du 3 au 4 septembre à Touba. Mais la panne du forage de Bagdad constitue une préoccupation pour les organisateurs.

C'est en tout cas ce qui est ressorti du Comité régional de développement (Crd) tenu à cet effet, hier lundi, à la gouvernance de Diourbel. La panne du forage de Bagdad constitue une préoccupation pour le Comité d'organisation du Magal de Serigne Abdou Khadre Mbacké dans la période du 3 au 4 septembre.

La réparation de ce forage doit être effective avant le jour du Magal. Gorgui Mbaye, le gouverneur de la région de Diourbel, explique: «nous avons un problème principal auxquels nous sommes confrontés, c'est la panne du forage de Bagdad que nous comptons relever avant le Magal.

Cela va impacter dans le Grand Magal de Touba parce que nous sommes à moins de deux (2) mois du Grand Magal.

Nous souhaitons avec nos partenaires, particulièrement l'Association Touba ca kanam, la remise à flots de ce forage.» Et d'ajouter: «j'ai lancé un appel aux services techniques notamment le service de l'Hydraulique.

Le préfet de Mbacké à diligenter la mise à disposition de la pompe qui va remettre ce forage en marche pour impacter positivement sur le déroulement du déroulement du Magal en terme d'approvisionnement en eau (du Magal).»

Sergine Sidy Mbacké, le représentant du Khalife de Serigne Abdou Khadre Mbacké, salue l'engagement des services techniques.

L'imam de la grande mosquée de Touba, 4ème Khalife général des Mourides a inscrit son ouvre sur le culte de Dieu, Son Prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui) mais aussi de Serigne Touba.

L'Etat prendra toutes les dispositions nécessaires pour une bonne sécurisation de cet évènement, a conclu le chef de l'exécutif régional.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.