Afrique: Coopération - La Chine et le continent pour un renforcement des relations médiatiques

Les dix dernières années ont été marquées par des résultats positifs et fructueux dans de nombreux domaines d'échanges et de coopération sino-africaine, mais beaucoup reste encore à faire concernant la collaboration des médias.

Trente journalistes et chroniqueurs des médias africains séjournent, du 15 août au 4 septembre, dans la capitale chinoise, à Beijing, pour un séminaire visant à approfondir l'amitié traditionnelle et la coopération médiatique entre la Chine et les autres pays en développement.

Organisé par le centre de formation du groupe de publication internationale de Chine (CIPG), le séminaire de formation et d'échanges sur le paysage médiatique chinois est destiné aux professionnels des médias venus de dix pays d'Afrique francophone. Il s'agit notamment du Congo, de la Côte d'Ivoire, du Gabon, de la République démocratique du Congo, du Burkina Faso, du Djibouti, de la Tunisie, du Mali et de la République de Maurice.

Pendant vingt et un jours, les participants échangeront sur la situation actuelle et la tradition culturelle de la chine, le statut économique du développement chinois, des initiatives du projet « La Ceinture et la route », ainsi que de la communauté de destin humain dans le but de présenter la Chine et ses médias.

Outre le renforcement des relations médiatiques entre la Chine et l'Afrique, ce séminaire de formation aide aussi à la compréhension des médias, afin que la presse joue pleinement son rôle.

Au cours de cette formation, il sera question, pour les autorités chinoises, de présenter aux professionnels des médias les résultats obtenus par la Chine pendant soixante-dix ans depuis la naissance de la Chine nouvelle.

« Dans le contexte mondial d'aujourd'hui, la Chine maintient sa politique de se développer avec les pays de l'Afrique. Nous espérons sincèrement que vous verrez la Chine sous de multiples angles, en particulier la presse chinoise en état de fusion globale, afin de renforcer la confiance réciproque et l'amitié entre les médias chinois et africains», a déclaré Han Liqiang, directeur général adjoint du centre de formation de l'administration de publication en langues étrangères en chine.

Les fruits de la coopération sino-africaine sont palpables sur l'ensemble du continent africain. « Aujourd'hui le monde est en train de connaître une évolution sans précédent. Cela est d'une part dû à la multi polarisation et la mondialisation qui gagnent en profondeur », a précisé Han Liqiang.

Notons que la situation internationale connaît de l'incertitude et de l'instabilité. Les transformations spectaculaires provoquées par l'escalade générale des jeux stratégiques entre les grandes puissances interviennent de plus en plus de manière remarquable dans le système mondial.

« Les enjeux globaux tels que les problèmes environnementaux et le terrorisme sont multiples. Les dernières révolutions science- technologique et industrielle exercent une influence considérable sur la vie de l'homme », a-t-il conclu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.