Congo-Kinshasa: Les inquiétudes des riverains d'Inga III

La RDC dispose de deux grands barrages hydroélectriques en activité : Inga I (1971) et Inga II (1982). Le projet Inga III sera bientôt lancé. Mais des ONG dénoncent son impact.

C'est ce mardi 20 août que s'ouvre à Matadi, dans le Congo central, le premier forum sur l'énergie électrique en République démocratique du Congo. Mais, à 3000 kilomètres, à Lubumbashi, l'Observatoire d'études et d'appui à la responsabilité sociétale et environnementale (OARSE) s'inquiète de l'impact négatif pour les populations voisines de la construction du barrage hydroélectrique Inga 3. Il rappelle notamment les expropriations qui ont accompagné les projets Inga 1 et 2.

Pour Freddy Kasongo, secrétaire exécutif de l'OARSE, il faut arrêter le projet Inga 3 pour mieux prendre en compte l'intérêt des populations. Il s'en expliquait ce mardi 20 août dans la matinale Afrique de la DW au micro de Wendy Bashi. Vous pouvez le réécouter en cliquant sur l'image au-dessus de ce texte.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.