Cote d'Ivoire: Daoukro - Le palais des congrès de l'hôtel de la paix encore victime d'actes de vandalisme

Le Palais des congrès de Daoukro, situé à proximité de l'Hôtel de la paix de cette localité, a été une fois de plus visité par des vandales dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 Août. Cet acte n'est pas le premier du genre.

Et comme d'habitude, les vandales se sont attaqués aux matériaux ornant ce joyau architectural. En effet, construit sur le modèle du Palais des congrès de l'Hôtel Ivoire d'Abidjan, par le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié, lorsqu'il était au pouvoir, l'édifice a été pillé et pratiquement détruit pendant le coup d'état de 1999.

Depuis lors, aucune réhabilitation adéquate n'a été entreprise. C'est une infrastructure abandonnée qui n'est rendue propre que lorsqu'une cérémonie doit y avoir lieu. N'étant pas surveillée, elle est devenue, régulièrement, le nid des voyous, qui la pillent constamment.

En 2016, un individu a été appréhendé par le commissaire de police et ses collaborateurs alors qu'il y avait mis le feu, vite maîtrisé par la suite.

Aujourd'hui, le Palais des congrès est dans un état de dégradation avancé. L'on ignore la tutelle en charge de la gestion de cet édifice qui faisait par le passé la fierté de Daoukro.

La Préfecture et toutes les autres entités ne s'en préoccupent pas pour l'instant. L'Hôtel de la paix bénéficie d'une sécurité de la part des vigiles et non le Palais des congrès. Cette situation suscite des interrogations.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.