Cameroun: Pénétrante Est - Ca circule déjà

Le dernier arrêté préfectoral en date du 16 août organise le trafic pour le mieux avec la mise à contribution des voies de contournement

Le 6 août dernier, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, effectuait une descente sur le chantier de construction de la deuxième phase de la pénétrante Est de la ville de Douala. Du constat fait à cette occasion, il se dégageait que la circulation était devenue infernale sur cet axe, à cause des retards pris dans le déroulement des travaux. Décision était alors prise de mettre sur pied le plus tôt possible, des voies de contournement pour fluidifier au mieux la circulation. Le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, à la suite du ministre des Travaux publics, s'est chargé de s'assurer de leur mise en route le 14 août.

Suite à tout cela, le préfet du Wouri, Joseph Bertrand Mache Njouonwet, a pris le 16 août dernier, un nouvel arrêté complétant les dispositions de celui pris le 5 août, portant gestion du trafic routier sur la pénétrant Est de la ville de Douala.

Dans son arrêté, le préfet, tout en insistant sur les nécessités de préserver l'ordre public sur le chantier de construction de la deuxième phase de la pénétrante Est, met l'accent sur la circulation des poids lourds. C'est ainsi qu'à compter de la journée d'hier, 19 août, est interdite sur cet axe tous les jours de 5h à 20h, la circulation des camions bâchés, des camions fourgons, des camions bennes, des camions bétonniers, des camions porte-chars, des camions châssis nus, des camions plateaux, des camionsciternes, des camions fourgons simples et frigorifiques, des camions plateaux ridelles, des camions porte-conteneurs, des camions portegrues et grumes et des camions semiremorques.

Les camions transportant des produits agroalimentaires, pharmaceutiques, brassicoles, pétroliers et dérivés circulent normalement. Quant aux véhicules légers (3,5t maximum), les engins à deux et trois roues venant d'Edéa pour Douala, ils emprunteront la voie de contournement allant de Tradex Yassa-entrée logements sociaux Ngodi Bakokostation Neptune Ari en sens unique. Avec ces mesures, associées aux efforts des autorités administratives, et à ceux des forces de maintien de l'ordre déployées sur le terrain, et notamment de la police, force est de reconnaître aujourd'hui que ça roule.

Sur le terrain, tout au long du weekend dernier, la circulation était véritablement fluide, malgré les nombreux mouvements de véhicules aussi bien en partance qu'à destination de Douala. Et hier encore en début de semaine, la tendance s'est confirmée, malgré quelques goulots d'étranglement ici et là. Seules inquiétudes, les pluies qui s'abattent en ce moment sur la ville et qui pourraient entraîner rapidement la dégradation des voies de contournement, l'incivisme des usagers et bien sûr, le rythme d'avancée même des travaux de la pénétrante Est.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.