Cameroun: Coopération - 128 Camerounais à l'assaut des campus chinois

La cérémonie d'au revoir aux boursiers a été présidée par l'ambassadeur de Chine au Cameroun le 14 août dernier.

128 Camerounais bénéficiaires des bourses chinoises ont reçu leurs lettres d'admission le 14 août dernier. C'était au cours d'une cérémonie présidée par l'ambassadeur de Chine au Cameroun, Wang Yingwu, en présence duecré staire général du ministère de l'Enseignement supérieur, le Pr Wilfried Nyongbet Gabsa, représentant le ministre d'Etat. A travers ces bourses, la Chine offre ainsi l'opportunité aux étudiants camerounais de poursuivre leurs études, de faire des recherches et de se former en TIC, énergies renouvelables, réseaux de télécommunications, management et électricité entre autres. La formation commence à la rentrée académique 2019-2020 ceci dans le cadre du Programme « Bourse de fraternité sino-camerounaise ».

Le Cameroun bénéficie à ce titre de 45 bourses du gouvernement chinois. A ce chiffre, il faudrait ajouter 83 bourses offertes par les universités collaborant avec l'Institut Confucius de Yaoundé. Les 128 boursiers camerounais vont à l'assaut des campus de Beijing, Shanghai, Tianjin et Shenyang. Les heureux élus ont été invités par le Pr. Wilfried Nyongbet Gabsa à s'approprier la science et la technologie chinoise, afin de contribuer au développement du Cameroun. « Pendant votre séjour, soyez à l'image d'une jeunesse ambitieuse, en quête du savoir et du savoir-faire chinois », a-t-il indiqué. par la voix de Francis Yonkeu Nya, représentant des lauréats de l'Institut Confucius, les boursiers ont promis d'être « le canal » par lequel, se fera le transfert des technologies de la Chine au Cameroun.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.