Ile Maurice: Belle-Mare - Lovkush Oomesh Chooramun, un Mauricien à Man of the Universe

De prime abord, Lovkush Oomesh Chooramun apparaît sympathique et affable. Et ce qui ne gâche rien, il est élégamment habillé. Quoi de plus normal pour quelqu'un qui suit la mode de près et qui aime bien participer à des concours.

Il faut dire que ce célibataire a su concilier ses vies personnelle et professionnelle. En 2017, il a pris part au concours Mr Indian Mauritius et a décroché la deuxième place. Mais qu'est-ce qui peut bien pousser un enseignant à prendre part à ce concours de beauté et maintenant à celui de Man of the Universe ? «Ma participation à ce concours spécifique était d'abord une occasion de servir mon pays. J'ai toujours voulu mettre mon talent au service du pays et je souhaite lui faire honneur. Les plateformes internationales comme Man of The Universe permettent de vanter les atouts de notre île paradisiaque», dit-il. «Ensuite, cela me permettait aussi de réaliser mon rêve, qui est de devenir une personne complète, pouvant apporter des changements en société.»

Costume coûteux

Ce qu'il en a tiré, outre sa deuxième place, c'est la possibilité de prouver qu'il a des capacités scéniques. Il ne pense pas être quelqu'un d'exceptionnel, qui pourrait servir de modèle pour autrui. Il estime que n'importe qui peut en faire de même. La méditation fait partie des outils qui l'aident à gérer efficacement son temps et à trouver justement cet équilibre entre ses vies professionnelle et personnelle.

Lovkush Oomesh Chooramun compte comme à son habitude être bien mis lors de ce concours. «Avec l'aide d'un créateur de mode, je conçois actuellement mon costume national, au coût de Rs 8 000, qui reflète les atouts de Maurice, dont le soleil et la mer.» Du 1er au 6 septembre, 19 jeunes hommes dont lui défendront les couleurs de leur pays au Man of the Universe au Teatro Casino Waterfront à Cebu, aux Philippines. C'est à la fin août que Lovkush Oomesh Chooramun mettra le cap sur les Philippines. Souhaitons qu'il fasse encore mieux que sa participation au premier concours international.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.