Angola: Le pays accueille un salon international de Négoce

Luanda — La République d'Angola accueille du 8 au 10 mai 2020, une Foire internationale de négoce de la mode, pour promouvoir le développement du secteur textile et encourager la création des micro-industries du secteur.

Selon le mentor du projet, Claudia Mittle, l'événement vise à donner l'opportunité aux jeunes compétents et qualifiés à montrer leurs travaux aux autorités et communautés, créant des entreprises pour générer des emplois.

A cet effet, a annoncé le promotrice à l'Angop, la foire comptera sur la participation des entreprises expérimentées dans la fabrication de vêtements, ce qui permettrait la formation des stylistes.

Il existe des spectacles et des agences dans le pays, mais avec une faible représentation sur le plan commerciale, ce que nous voulons changer avec cet événement. C'est de notre intérêt de soutenir les artistes, dans le sens d'élargir le marché de la mode et de l'art en Angola », a-t-elle expliqué.

Le projet envisage d'établir un espace privilégié pour la promotion de l'industrie textile, l'échange d'idées, le lancement de nouveaux talents dans le secteur et la création de partenariats avec des stylistes internationaux, des entités publiques et privées.

Le plan a été conçu pour présenter au marché international une nouvelle offre des pièces de qualité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.