Maroc: L'intégration, levier de développement de la filière céréalière

Plus de 100 exposants prendront part au deuxième «Grain & Milling expo »

Les professionnels des industries meunières et céréalières du Maroc et d'Afrique se donnent rendez-vous à Casablanca, à l'occasion de la deuxième édition du Salon international des industries céréalières (Grain & Milling expo) qui se tiendra les 9, 10 et 11 octobre 2019 dans la capitale économique.

Plus de 100 exposants marocains et étrangers et près de 2000 visiteurs sont attendus à cette nouvelle édition placée sous le thème «L'intégration comme levier de développement de la filière céréalière».

Evènement bisannuel incontournable, «Grain & Milling Expo » est organisé par la Fédération nationale de la minoterie (FNM), représentant légal et unique de toutes les unités du secteur de la minoterie industrielle au Maroc. Il se déroulera à la Foire internationale de Casablanca sur une superficie de près de 5.000 m².

Véritable carrefour B to B, le Grain & Milling expo « constitue la continuité logique et améliorée des journées techniques de l'IFIM dont la 6ème édition a été tenue en mai 2015 », ont relevé les organisateurs.

Cet important événement est « une vitrine d'exposition des nouveautés en matière de produits, d'équipements, d'installations et de services. Il constitue l'occasion de s'enquérir des actualités et des avancées du secteur meunier et céréalier, à travers des tables rondes et des conférences », selon ces derniers.

A l'instar de la précédente édition, le GME sera marqué par un programme riche comprenant des conférences et des tables rondes, l'occasion pour les « professionnels du secteur des industries des céréales de s'enquérir des actualités et des avancées du secteur meunier en particulier, et de la filière céréalière en général », ont-ils souligné.

Participeront notamment à cette nouvelle édition, des fournisseurs de machines et équipement pour minoteries industrielles et semouleries; de solutions d'automatisme et de gestion industrielle; de lignes de pesage et d'ensachage; de produits d'emballage ainsi que de silos de stockage.

Seront également du rendez-vous, des fournisseurs de matériel d'analyse et de contrôle qualité des céréales et dérivés; de machines pour aliments de bétail; de lignes de production de pâtes alimentaires et couscous; d'améliorants et de céréales, entre autres.

Pour rappel, la première édition du Salon Grain & Milling expo s'est tenue les 4 et 5 octobre 2017, sous le thème « Le Maroc, plateforme de développement de la filière céréalière en Afrique ».

Inaugurée par Hamou Ouheli, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts, chargé du Développement rural et des Eaux et Forêts, la précédente édition avait donné lieu à la signature de deux conventions majeures.

Ainsi que l'ont rappelé les promoteurs de l'événement sur le site web du Salon, « la première, entre la Fédération interprofessionnelle des activités céréalières (FIAC) et l'Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL), porte sur la promotion de la filière céréalière ».

La deuxième, qui avait pour objet la promotion de la recherche et du développement, dans le domaine des semences céréalières au Maroc, avait été signée entre la FIAC, et la Fédération nationale interprofessionnelle des semences et plants (FNIS), rappelle-t-on.

Outre la défense des intérêts de la profession, la Fédération nationale de la minoterie s'est fixé comme missions de définir « les grandes orientations stratégiques de son secteur d'activité, accompagner les unités membres dans leurs efforts de mise à niveau, concevoir et mettre en œuvre des actions de conseil et d'assistance, répondant aux attentes des professionnels de la minoterie industrielle».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.