Sénégal: Marche pacifique contre les attaques envers les figures de l'islam conférique, vendredi

Dakar — La convergence "Taxawu ndonoy magoum lislam" (défense du noble héritage des grandes figures de l'Islam) compte organiser vendredi une marche pacifique pour dénoncer les injures et outrages dont font l'objet les dignitaires de l'islam confrérique au Sénégal ces dernières années.

La manifestation, prévue après la prière de 14 heures, partira de la grande mosquée de Dakar, pour se terminer à la place de la Nation (ex place de l'Obélisque) sur le boulevard du général de Gaulle, a indiqué Mame Makhtar Guèye, un des porte-parole du jour lors d'un point de presse.

Des organisations islamiques de toutes obédiences confondues font partie de ce collectif, a par ailleurs souligné le président de l'ONG Jamra en lisant le texte liminaire de cette rencontre avec les journalistes.

Outre cette marche, la convergence compte effectuer une tournée dans les foyers religieux pour les sensibiliser davantage, avant de déposer un "manifeste" auprès du gouvernement pour l'inviter à enclencher les mécanismes législatifs devant aboutir à une "pénalisation des injures et outrages contre les figures de l'Islam confrérique", selon Mame Makhtar Guèye.

"La convergence Taxawu ndonoy magoum lislam invite l'Etat à ne pas laisser se perpétuer impunément de telles dérives susceptibles d'encourager certaines déplorables répliques face aux irrévérencieux qui agressent des convictions religieuses", lit-on dans le manifeste remis à la presse.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.