Congo-Kinshasa: Bumbu - La route Landu dans un état de délabrement très avancé

Les habitants des communes de Selembao et Bumbu peinent énormément pour atteindre le centre-ville à cause de l'avenue Landu, qui se trouve depuis un certain temps dans un état de dégradation très avancé. Déliant les langues, ces derniers ont lancé un cri d'alarme à l'endroit des autorités afin que cette artère soit classée dans le programme d'urgence de du Président de la République, Félix Tshisekedi.

Oui, il y a de quoi s'inquiéter. C'est depuis plus d'un mois que cette route s'est détériorée à cause notamment, de la disparition de caniveaux. Cette situation s'avère inquiétante pour la population de ces coins de la capitale. Car, cela a permis à certains conducteurs de se livrer à la pratique de "Demi-terrain". C'est une stratégie des chauffeurs de taxi pour ne pas atteindre le terminus et pour doubler le prix de la course. «Les chauffeurs ont profité de l'état de la route pour ne pas atteindre le terminus qui est situé à l'entrée de l'hôpital général de Makala », déplore un usager.

Sur cette route, l'on peut constater des embouteillages monstrueux provoqués par des eaux usées stagnantes. La population et les chauffeurs de taxi souffrent énormément. «Nous sommes obligés de recourir à la pratique de demi-terrain pour protéger nos véhicules contre ces trous remplis d'eaux qui les endommagent... Et, pour éviter également le gaspillage de carburant en restant bloqués dans les embouteillages pendant un long moment, nous préférons faire cette pratique pour la survie de nos véhicules », a déclaré M. Patrick, un conducteur de taxi.

Par conséquent, cette situation met en péril le déplacement de la population de cette partie de la capitale. A tout dire, les habitants demandent l'implication des autorités urbaines pour la route "Landu" et, par ailleurs, ils veulent que cette route soit inscrite au programme d'urgence du Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.