Congo-Brazzaville: Numérique - L'Union internationale des télécommunications va former des cadres congolais

En séjour à Brazzaville, le directeur Afrique de l'Union internationale des télécommunications(UIT), Andrew Rugege, a été reçu, le 20 août, par le ministre des Télécommunications, Léon Juste Ibombo. Le renforcement des compétences locales est l'un des sujets brûlants de ce tête-à-tête.

La partie congolaise a sollicité à l'UIT de l'accompagner dans la mise en œuvre de ses stratégies de développement de l'économie numérique, à travers la promotion des transactions électroniques, la règlementation du e-commerce, la protection des données personnelles, la lutte contre la cybercriminalité et la création d'un centre d'alerte contre la cybercriminalité.

Dans ce sens, le gouvernement organisera du 14 au 19 octobre prochain, en partenariat avec l'UIT, un atelier national sur l'innovation en vue de booster le secteur du numérique puis de vulgariser la législation en vigueur. « Nous sommes tombés d'accord pour que l'UIT puisse nous accompagner à renforcer les capacités de tous les acteurs du secteur numérique, y compris les juges et les policiers », a indiqué Léon Juste Ibombo.

Le Congo pourra bénéficier des opportunités qu'offre l'UIT par le moyen de ses nombreux réseaux. Le monsieur Afrique de cette institution est venu inviter la partie congolaise à participer à la prochaine conférence de l'UIT en septembre prochain à Budapest, en Hongrie.

« Je suis venu à Brazzaville pour rencontrer le ministre et lui présenter la vision continentale de l'UIT. Mon rôle en tant que directeur régional de l'UIT c'est de travailler avec les États membres et d'autres structures pour le développement des télécom », a déclaré Andrew Rugege.

Le Congo crée un fonds dédié au numérique

Hormis la question de la participation du Congo à la conférence de Budapest, les deux personnalités ont également évoqué la question de la fracture numérique. Les autorités congolaises entendent fournir les mêmes services en zones rurales ou reculées que ceux fournis en ville.

L'exécutif est en train de faire des efforts pour matérialiser la volonté du chef de l'État, a estimé Léon Juste Ibombo. « Nous avons informé le directeur régional Afrique de la mise en place d'un Fonds d'accès pour le service universel des communications électroniques. C'est un instrument important parce qu'il permettra l'inclusion numérique et facilitera la couverture des zones difficiles d'accès », a-t- il confié, ajoutant que ces efforts vont contribuer à améliorer le classement du pays auprès de l'UIT.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.