Congo-Kinshasa: Agriculture - Une mission de supervision de Fida au Maniema

La mission a pour objectif d'évaluer les performances avant l'achèvement inéluctable du Programme intégré de réhabilitation de l'agriculture dans la province du Maniema (Piram).

Le directeur pays du Fonds international pour développement agricole (Fida), Abdelhaq Hanafi, annonce une importante mission de supervision au Piram. Celle-ci est étalée sur la période allant du 19 au 30 août 2019. La mission conduite par le consultant international Fida, l'agronome Wilfried Baudoin, sera constituée de plusieurs experts internationaux, nationaux et gouvernementaux du ministère de l'Agriculture. Elle contribuera, selon un communiqué de cette institution publié le 19 août, à préparer le processus d'achèvement du programme prévu de décembre 2019 à juin 2020. Elle permettra également, indique la source, de proposer des stratégies de consolidation, de pérennisation et de mise à l'échelle des acquis et des effets/impacts du programme en ayant en vue la transition vers un nouveau projet d'appui aux chaînes de valeurs agricoles dans cinq provinces du centre-est de la RDC.

Le travail à mener par cette mission permettra essentiellement, a précisé ce communiqué, de se rassurer que le programme s'achève dans les bonnes conditions, de tirer de grands enseignements pour une bonne stratégie de sortie, d'évaluer les performances techniques et opérationnelles du projet, d'identifier les principales avancées à la suite de plusieurs missions de supervision et d'appui pour l'atteinte des jalons attendus, les performances en gestion financière et en passation de marchés ainsi que l'impact réel du projet sur les populations et les zones ciblées.

L'avant-dernière mission avant la fin du projet

La mission de supervision qui va du 19 au 30 août est la dernière avant celle de l'achèvement attendue en début d'année 2020. Cette dernière va préparer la clôture définitive du projet après neuf ans de mise en œuvre. Ce projet, note-t-on, a bénéficié d'un appui financier global de 49 millions de dollars américains (USD) représentant un don Fida pour un montant 23,3 millions USD, d'un prêt Ofid de 20,2 millions USD et une contribution 5,5 millions USD du gouvernement congolais.

Il est, par ailleurs, noté des négociations très avancées entre le gouvernement congolais et le Fida pour l'élaboration d'un nouveau Projet d'appui aux chaînes de valeurs agricoles (Agricultural Value Chain Support Project-AVCSP) dans les provinces du Maniema, du Kasaï oriental, de Tanganyika et de Lomani, dans le cadre du Programme stratégique Fida RDC (Cosop 2019-2024) dont le coût est préévalué à 100 millions USD. Ces deux partenaires pensent ainsi capitaliser les acquis du Piram et continuer à soutenir le combat contre l'insécurité alimentaire et la pauvreté en milieu rural.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.