Sierra Leone: La Sierra Leone réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc

Nabeela Tunis salue les efforts déployés par le Maroc, à travers le plan d'autonomie, pour parvenir à une solution politique et pacifique à la question du Sahara

La ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la Sierra Leone, Nabeela Tunis, a réitéré, lundi à Rabat, le "soutien permanent" de son pays à l'intégrité territoriale du Royaume, indique le communiqué conjoint rendu public à l'occasion de la visite de travail dans le Royaume de la cheffe de la diplomatie sierra-léonaise.

Elle a salué, dans ce cadre, « les efforts déployés par le Maroc, à travers le plan d'autonomie, pour parvenir à une solution politique et pacifique à la question du Sahara ».

La ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la Sierra Leone, qui s'est entretenue avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a exprimé également le "soutien fort" de la Sierra Leone au rôle des Nations unies en tant que "cadre exclusif" du processus visant à parvenir à un règlement définitif du conflit sur le Sahara, lit-on dans le communiqué conjoint.

Les deux parties ont, par ailleurs, exprimé leur satisfaction du haut niveau de coordination entre les deux pays aux niveaux continental (Union africaine et partenariats régionaux) et international (Nations unies).

A cette occasion, Nasser Bourita a salué le leadership de Freetown dans la promotion de la position commune de l'Afrique concernant la réforme du Conseil de sécurité de l'ONU, réaffirmant la disposition du Royaume à contribuer aux efforts déployés par le gouvernement de Sierra Leone pour renforcer davantage le développement économique et humain du pays.

De son côté, Nabeela Tunis a salué les efforts du Royaume du Maroc pour la consolidation de la coopération Sud-Sud et de la coopération interafricaine, lesquels contribuent à la paix, à la stabilité et à la prospérité du continent africain, souligne le communiqué conjoint.

Les chefs des diplomaties marocaine et sierra-léonaise se sont, en outre, félicités des avancées enregistrées au niveau de la coopération bilatérale, mettant l'accent sur la nécessité de renforcer davantage les liens unissant les deux pays.

Les deux parties ont salué les progrès réalisés dans différents domaines de coopération depuis la tenue, en 2008, de la deuxième session de la Commission mixte de coopération bilatérale, en faisant part de leur volonté de la renforcer davantage dans tous les domaines d'intérêt commun, indique un communiqué conjoint rendu public.

Nasser Bourita et son homologue sierra-léonaise ont souligné que le renforcement des relations bilatérales sert les intérêts des peuples des deux pays frères et contribue à la promotion de la stabilité et à la prospérité régionales et continentales.

Le ministre marocain s'est également félicité du "développement remarquable" de la Sierra Leone, en réaffirmant la disposition du Royaume à contribuer aux efforts déployés par le gouvernement sierra-léonais pour renforcer davantage le développement économique et humain du pays.

Pour sa part, Nabeela Tunis a réitéré l'importance qu'accorde son pays à ses bonnes relations avec le Maroc en réitérant l'engagement de la Sierra Leone à explorer de nouveaux domaines de coopération et de partenariat économique avec le Royaume, dans l'intérêt commun des deux peuples frères.

La ministre a également salué les efforts du Royaume pour la consolidation de la coopération Sud-Sud et de la coopération interafricaine, lesquels contribuent à la paix, à la stabilité et à la prospérité du continent africain.

Les deux parties ont, en outre, échangé des vues sur des questions d'ordre régional et international, se félicitant de la convergence de vues sur les questions évoquées.

Lors de cet entretien, il a été convenu de convoquer la prochaine session de la Commission mixte de coopération à Freetown.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.