Ile Maurice: Start-up - Pourquoi elles tardent à éclore

Si Maurice veut passer à une autre étape de son développement, il devra impérativement s'appuyer sur le génie de ses entrepreneurs. Or, valeur du jour, seulement 296 start-up sont en opération, ce qui est assez famélique. Il faut notamment créer plus de structures d'accompagnement, comme des incubateurs ou des micro-usines, et que les «business angels» montent au créneau pour appuyer financièrement les porteurs de projets.

C'est ce que vous retrouverez en couverture de Business Magazine, ce mercredi 21 août, un numéro accompagné des suppléments Lifestyle et Immobilier&Construction.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.