Madagascar: Rija Ramanantoanina - En toute intimité au « Piment Café »

Sur tous les fronts, Rija Ramanantoanina privilégie ses fans adeptes de soirées restreintes.

Vendredi encore, le crooner donne rendez-vous à ses inconditionnels pour un moment en toute intimité au « Piment Café » Behoririka. Dans son lieu de prédilection, le chanteur de charme reprendra ses morceaux phares. Faire du neuf avec du vieux, il sait le faire. A presque 30 ans de carrière au compteur, ses titres sont toujours aussi populaires malgré une jungle musicale quasiment sans merci. Son succès, c'est la longévité de ses morceaux qui procurent toujours autant d'émotions qu'avant. Gagnant ainsi le cœur des générations qui s'ensuivent, sa notoriété de fer ne peut être que renforcée.

Depuis les « Hay ve ka nisy », ses premiers écrits, il a définitivement séduit les mélomanes. En duo avec Mireille, ce titre fait partie des incontournables et des grands classiques de la variété malgache. Pourtant, cette chanson, il l'écrit et la compose cependant en 15mn. Pour l'histoire, « Mireille et moi étions à La Réunion. Elle me disait qu'il fallait qu'on ait une chanson en duo. Sous cette bonne pression, j'ai donc écrit et composé « Hay ve ka nisy » sur une vieille orgue» relate-t-il lors d'un de ses nombreux interview. Depuis, cette chanson a eu le temps de faire le tour du monde de la Norvège à l'Allemagne, en passant par les Etats-Unis et Sambava. Au fur et à mesure, viennent les « Mama », « Fiainana kely », « Aleo »... des titres évocateurs qui ont marqué les esprits tout au long de ces trois dernières décennies.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.