Madagascar: FMF Elections / Arizaka Rabekoto Raoul : »Pour une conférence nationale sur l'avenir du football »

Il ne part pas véritablement en campagne bien qu'il soit candidat au poste de président de la Fédération Malgache de Football, mais il a tenu à indiquer le chemin à suivre pour développer davantage le football.

Confiant que le football malgache se trouve à un tournant de son histoire après cette Coupe d'Afrique des Nations où Madagascar a fait mentir les pronostics, Arizaka Rabekoto Raoul veut accompagner les efforts de l'Etat pour un meilleur épanouissement avec des idées bien à lui. L'homme à qui il ne manquait pas grand-chose pour battre Ahmad lors des élections à Fianarantsoa retente le coup avec la ferme conviction qu'il a aujourd'hui le soutien du président de la CAF avec qui il est resté de grands amis. Interview.

Les élections pour le poste de président de la Fédération Malgache de Football aura lieu samedi à Ifaty. Vous pensez pouvoir confirmer le soutien de nombreux présidents des ligues à cette occasion ?

« L'important à mes yeux c'est que ces présidents puissent adhérer à l'idée d'une conférence nationale sur l'avenir du football car il s'agit surtout de cela. Après et comme j'ai la certitude de l'implication totale du président de la République Andry Rajoelina comme en témoignent les stades de Toamasina, Diégo et celui de Morondava, il faut tout juste une bonne gestion pour faire participer tout le monde, des clubs aux sections et les ligues. Car le football a aujourd'hui intérêt à composer avec toutes les parties prenantes. »

Le seul candidat à avoir mis en place un stade aux normes internationales, envisage-t-il de continuer dans cette voie ?

« C'est un travail de longue haleine mais avant d'en arriver là, il m'a fallu convaincre et réussir à fédérer par la même occasion tout le personnel de la CNaPS. C'est un acquis pour les 100 années à venir pour toute la jeunesse malgache. Maintenant il va falloir faire preuve d'imagination pour rentabiliser tous ces investissements et c'est là que j'ai besoin du soutien de l'Etat et du ministère de la Jeunesse et des Sports. »

Le fait d'être un membre élu de la Commission d'éthique de la CAF est-il un atout pour vous ?

« C'est un très grand atout car là au moins je suis certain de pouvoir compter sur des amis pour l'intérêt de Madagascar notamment pour les candidatures pour l'organisation d'un événement sur nos terres maintenant que nous avons les infrastructures. Ceci dit et dans la logique d'une continuité, je serais ravi si les présidents des ligues estimaient que je serais l'homme qui leur fallait pour faire avancer les choses au plus vite. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.