Madagascar: Des mesures radicales prises durant le séjour du pape

A l'approche de la date de l'arrivée du Saint-Père à Madagascar, Antananarivo se dépouille des oripeaux qui l'enlaidissaient.

Cette visite du pape François pousse les autorités à débarrasser la ville de toutes ses tares accumulées durant de longues années. On arrive à la conclusion suivante : quand on veut, on peut. Les travaux de réfection des rues et la décision prise de dégager les trottoirs de la capitale de tous ces commerces informels vont redonner à la Ville des Mille une allure plus convenable. C'est peut-être le début de l'assainissement que tous les Tananariviens appellent de leurs vœux.

La venue du souverain pontife est considérée par les Malgaches qu'ils soient catholiques chrétiens ou non comme une bénédiction. Elle oblige à une prise de conscience collective. Elle amène à l'adoption de nouveaux comportements. Les mesures prises par les autorités entre dans ce cadre et elles doivent emporter l'adhésion de tous. La ville va avoir un aspect plus agréable avec des rues bitumées, débarrassée de ses nids de poule.

Ensuite elle bénéficiera de services de voirie plus efficace, le ramassage des ordures se faisant normalement. Les sans-abri vont être amenés dans des endroits aménagés pour eux, les marchands seront priés de dégager les trottoirs et transférés dans des espaces plus appropriés. La collaboration entre le préfet et la CUA sera parfaite et les mesures prises ne permettront aucune échappatoire. Durant ce séjour du pape en terre malgache, la population retrouvera cette unité et cette communauté de pensée qui lui ont fait souvent défait. Elle avait connu cet immense élan fédérateur lors de la CAN.

Cette fois-ci, le sentiment devrait être plus profond car il touche au côté spirituel. L'espoir de voir les Malgaches adopter de nouvelles attitudes n'est pas vain. En tout cas, Antanarivo va offrir un visage plus avenant et on espère que l'on ne retombera pas dans les travers du passé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.