Cote d'Ivoire: Obsèques de DJ Arafat - Le préfet d'Abidjan annonce des mesures sécuritaires pour «éviter des situations regrettables»

Les obsèques de Dj Arafat, icône du Coupé-Décalé et ambassadeur de la culture ivoirienne, décédé le 12 août 2019, draineront certainement du monde. Les autorités ivoiriennes entendent pour ce fait parer à toute éventualité, au plan sécuritaire.

Le préfet d'Abidjan, Vincent Toh Bi, annonce par conséquent des mesures sécuritaires, pour que le pays ne connaisse une situation déplorable.

« Les obsèques de Dj Arafat, qui draineront un monde important devront être convenablement encadrées afin d'éviter d'autres situations sécuritaires regrettables.

D'où la mobilisation du Pcf (Ndlr : Poste de Commandement Fixe) », a expliqué M. Vincent Toh Bi, dans une note d'information.

L'autorité préfectorale s'exprimait le lundi 19 août à l'occasion d'une réunion à la préfecture de police de région d'Abidjan.

Une rencontre à laquelle étaient conviés toutes les forces de sécurité, les pompiers, l'Onpc, la Sodeci, la Cie, La Croix-Rouge, le Samu, le District et les Communes d'Abidjan, ainsi que les organisateurs des obsèques de l'artiste.

« Il a été demandé également aux organisateurs des obsèques de discipliner tous les rassemblements, manifestations d'hommage dans différents endroits afin que l'occupation de l'espace public ne soit pas anarchique et qu'il y ait un meilleur encadrement sécuritaire, en ce moment de grande émotion nationale et internationale », poursuit le préfet.

Le Pcf a été mis en place depuis les évènements malheureux de janvier 2013 pendant lesquels plusieurs dizaines de jeunes avaient perdu la vie dans des bousculades au Plateau.

Pour l'heure, aucune date officielle et le lieu des obsèques n'ont été précisés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.