Soudan: Abdul-Aziz présente des propositions pour renforcer la coopération avec l'Arabie saoudite

Khartoum — L'expert économiste, Dr. Adel Abdul-Aziz a présenté un certain nombre de propositions visant à augmenter les échanges commerciaux entre le Soudan et l'Arabie saoudite à 2 milliards d'exportations et d'importations annuelles entre 2020 et 2023.

Il a mis l'accent sur les points les plus importants à aborder lors de la période de transition civile au Soudan dans le cadre du partenariat stratégique avec l'Arabie saoudite.

Abdul-Aziz a suggéré de surmonter tous les obstacles à l'investissement direct saoudien au Soudan en encourageant les investissements communs dans le secteur minier et la mise en œuvre de l'accord signé en mai 2010 par les gouvernements saoudien et soudanais pour exploiter le "trésor de la mer Rouge", après la signature en 1974 d'un accord sur l'exploration des gisements de la mer Rouge dans la zone commune, appelée «Atlantis 2».

Il a appelé à l'augmentation de l'aide publique au développement fournie par l'Arabie saoudite au Soudan, par la soutenu la balance des paiements du Soudan par un prêt au développement à long terme d'un montant de 9 milliards de dollars, à un taux annuel de 3 milliards de dollars.

Il devrait également chercher à maximiser les avantages tirés des dépôts et des envois de fonds des migrants soudanais dans le Royaume, où le nombre de migrants soudanais en Arabie saoudite est estimé à environ un million de migrants. Les envois de fonds de ces migrants au Soudan sont estimés à environ 600 millions de dollars par an.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.