Congo-Kinshasa: Gouvernement Ilunga - L'USAID alerte Félix Tshisekedi !

"Conformément au Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité conclu par les Etats-Unis et la RDC, l'administrateur a réitéré l'appui de l'USAID à une RDC plus paisible, plus inclusive et plus démocratique. Enfin, il a aussi encouragé le président à continuer ses efforts visant à former rapidement un nouveau gouvernement, ce qui améliorera la riposte contre Ebola", soutient, en entre autres, Mark Green, en marge de sa rencontre lundi 19 août avec Félix Tshisekedi à Kinshasa. Ci-dessous, découvrez la déclaration sanctionnant les réunions tenues d'arrache-pied, à cet effet.

Réunions de l'administrateur de l'USAID Mark Green avec le Président Tshisekedi de la République démocratique du Congo

Le texte suivant est attribuable au porte-parole Tom Babington.

Le 19 août, l'administrateur de l'Agence américaine pour le développement international (USAID), Mark Green, s'est entretenu avec Son Excellence Félix Tshisekedi, président de la République démocratique du Congo (RDC), à Kinshasa. L'administrateur Green a, de prime abord, souligné la nécessité de s'attaquer au problème du trafic d'êtres humains en RDC et a salué l'engagement du Président Tshisekedi envers cet effort. Il a aussi exprimé l'engagement des Etats-Unis à soutenir la RDC durant la plus grande épidémie d'Ebola de l'histoire du pays, notant les nombreux défis structurels et de développement sous-jacents à cette épidémie.

L'administrateur Green et le président Tshisekedi ont discuté des progrès réalisés avec le leadership actuel et des changements relatifs à la coordination apportés à la riposte anti-Ebola; ainsi que de l'accent mis sur l'amélioration de la sécurité, du soutien communautaire et de la responsabilité gouvernementale dans les régions affectées par Ebola; et de la nécessité d'effectuer les paiements aux professionnels de santé dans les délais. L'administrateur a convenu du besoin d'un engagement à long terme pour améliorer les systèmes de santé et fournir des opportunités économiques, particulièrement dans l'est du Congo.

Conformément au Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité conclu par les Etats-Unis et la RDC, l'administrateur a réitéré l'appui de l'USAID à une RDC plus paisible, plus inclusive et plus démocratique. Enfin, il a aussi encouragé le président à continuer ses efforts visant à former rapidement un nouveau gouvernement, ce qui améliorera la riposte globale à Ebola. Après cette réunion, l'administrateur Green s'est entretenu avec le coordinateur principal de la lutte anti-Ebola du gouvernement de la RDC, le professeur Jean-Jacques Muyembe.

L'administrateur Green et le professeur Muyembe ont discuté des améliorations nécessaires à la riposte anti-Ebola, ainsi que des contributions importantes que le gouvernement des Etats-Unis apporte par l'entremise de son approche pangouvernementale qui inclut l'Equipe d'intervention pour l'aide en cas de catastrophe (DART) de l'USAID ainsi que des experts des Centres de prévention et de contrôle des maladies et des Instituts nationaux de la santé. Bien que l'administrateur Green ait félicité le professeur Muyembe au sujet des nouveaux traitements anti-Ebola efficaces qui constituent une évolution prometteuse, il a toutefois noté que l'amélioration de la sécurité et de l'engagement communautaire dans l'est de la RDC étaient nécessaires pour assurer l'administration efficace de quelque traitement que ce soit. Les deux responsables ont convenu de continuer de travailler en coordination, en conjonction avec la communauté internationale et le coordinateur de la réponse d'urgence de l'ONU contre Ebola, David Gressly.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.