Cote d'Ivoire: Ressources halieutiques et maritimes - Le pays exprime son adhésion au programme Eaf-Nansen

Le projet, financé par l'Agence norvégienne de coopération pour le développement (Norad), est destiné à soutenir la mise en œuvre de l'Approche écosystémique dans la gestion des pêches marines.

Une forte délégation ivoirienne, composée de représentants des ministères des Ressources animales et halieutiques ; de l'Environnement et du Développement durable et de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (Fao), a effectué un déplacement dans la zone portuaire, du côté de Treichville.

Ces personnalités y étaient dans le cadre de la visite du navire de recherche Dr Fridtjof Nansen, du nom du célèbre explorateur, scientifique et diplomate norvégien (1861-1930). L'escale qu'effectue ce navire au Port autonome d'Abidjan, après le Ghana, depuis le 17 août, prend fin demain.

Au cours de ce déplacement organisé par le ministère des Ressources animales et halieutiques et la Fao, la Côte d'Ivoire a exprimé son adhésion aux activités conduites par le programme Approche écosystémique des pêches (Eaf-Nansen).

Diawara Sirima, inspecteur général et représentant le ministère des Ressources animales et halieutiques, a réitéré l'engagement de la partie ivoirienne au programme Eaf-Nansen, avant de rappeler que ce déplacement « vise à accroître la prise de conscience sur la problématique des océans, notre héritage commun ».

Et d'insister : « La recherche sur les océans est une opportunité qu'il faut saisir ».

Les escales dans les ports de plus de 60 pays partenaires (Asie, Afrique, Amérique) est l'occasion de montrer la collaboration entre les autorités nationales, la Norvège, la Fao et les partenaires régionaux et internationaux, mais aussi de partager des connaissances pouvant aider à résoudre les principaux problèmes auxquels les océans sont confrontés aujourd'hui.

Une dizaine d'Ivoiriens prennent part aux travaux de recherche. Comme l'explique le coordonnateur Aef, colonel Alain Kodjo, ce projet qui vient à point nommé va contribuer « à améliorer la gestion des pêcheries ».

Le navire de recherche Dr Fridtjof Nansen est un élément clé du programme Eaf-Nansen qui est exécuté par la Fao, en étroite collaboration avec l'Institut norvégien de recherche marine (Imr). Il est financé par l'Agence norvégienne de coopération pour le développement (Norad).

Plateforme collaboratrice destinée à soutenir la mise en œuvre de l'approche écosystémique dans la gestion des pêches marines, ce programme vise à promouvoir l'utilisation durable des ressources biologiques et une protection améliorée de l'environnement marin.

Pour Samy Gaiji, représentant de la Fao en Côte d'Ivoire, « ce programme est en parfaite harmonie » avec l'institution qu'il dirige.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.