Sénégal: Promotion de l'entreprenariat des jeunes - L'OQSF et le PSE J mutualisent leurs efforts

L'observatoire de la qualité des services financiers (Oqsf) a signé hier, mardi 20 août avec le programme sénégalais pour l'entreprenariat des jeunes (Pse J) une convention de partenariat. Le but de cet accord est de permettre aux deux institutions de mutualiser leurs ressources et expertises, en vue d'une coopération plus efficiente pour la promotion et le développement de l'entrepreneuriat des jeunes.

L'Observatoire de la Qualité des Services Financiers (Oqsf) a signé une convention de partenariat avec le Programme sénégalais pour l'Entrepreneuriat des Jeunes (Pse j). La cérémonie de signature de cet accord de partenariat s'est déroulée hier, mardi 20 août.

Cette dynamique de partenariat illustre ainsi la volonté des deux institutions d'assurer la mutualisation de leurs ressources et expertises, en vue d'une coopération plus efficiente pour la promotion et le développement de l'entrepreneuriat des jeunes. «Le Pse J sert d'interface entre l'université et le monde de l'entreprise.

L'Oqsf joue un rôle d'interface entre les opérateurs financiers et les populations pour une meilleure compréhension et une meilleure utilisation des opportunités que présente une collaboration des populations avec les institutions financières.

Cet accompagnement apportera aux bénéficiaires du programme un volet éducation financière leur permettant d'acquérir des compétences financières.

Donc, tous les candidats qui seront éligibles au Pse J vont passer la formation qui est attribuée par l'observatoire de la qualité des services financiers dans le domaine de l'inclusion financière», a fait savoir Habib Ndaw, directeur exécutif de l'Oqsf.

Selon lui, l'Oqsf veut mettre au niveau des curricula des étudiants des programmes d'éducation financière destinés aux élèves, aux étudiants aux apprenants ou aux titulaires d'idées de projet qui sont coachés sous forme de mentorat ou de tutorat par le Pse J.

Pr Aminata Sall Diallo, administrateur du Pse J a, quant à elle, souligné la nécessité pour les jeunes entrepreneurs de disposer d'une éducation financière. «L'éducation financière, c'est apprendre aux gens comment gérer son argent de manière efficace et efficiente.

Nous pensons que dans l'accompagnement des jeunes, nous devons leur apprendre comment accéder à l'argent mais également comment le gérer.

Si les jeunes ne comprennent pas comment il faut gérer une dette et quelles sont les relations qu'ils doivent avoir avec les banque et les institutions financières, il peut y avoir des erreurs», a-t-elle relevé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.