Togo: Le NET veut consolider ses acquis et définir de nouvelles perspectives

C'est ce qui se ressent au travers d'un communiqué informant de la tenue le 24 Août prochain du Congrès extraordinaire du parti de Gerry Taama.

Selon les termes de ce rendez-vous qui verra les délégués venus des différentes fédérations du pays se plancher sur l'avenir de la marche de cette formation politique, "le 10 juillet 2019, clôturant des élections locales qui ont connu une mobilisation exceptionnelle des militants sur l'ensemble du territoire, le NET a organisé une conférence de presse pour situer les médias sur l'analyse de ce processus" et "les informations supplémentaires fournies lors de cette conférence de presse concernaient aussi l'organisation d'un congrès extraordinaire le 17 août 2019, ainsi que le lancement de primaires devant aboutir à l'investiture d'un candidat du parti aux prochaines présidentielles lors de la même échéance".

Thème de ce Congrès, indique-t-on au sein de ce parti, "consolider les acquis et définir les perspectives".

Pour rappel, lors des dernières locales, le NET s'en est sorti avec 33 Conseillers municipaux issus de ses rangs, et se position comme la 4ème force de l'opposition, en terme de nombres de Conseillers, derrières l'ANC (136), la C14 (130), et l'UFC (44). Il a fait mieux que le MPDD (25) et le CAR (20).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.