Cameroun: Ouest - Priorité à la maturation des projets

Plus de navigation à vue. Les collectivités territoriales décentralisées (CTD) ne vont plus bénéficier des facilités pour s'insérer dans le budget public et réaliser des projets non immatures. Cette décision découle de la mise en application rigoureuse du décret du 21 juillet 2018, fixant les règles régissant le processus de maturation des projets d'investissement public.

Sujet au centre de l'atelier qui a réuni le 13 août dernier à Bafoussam, les préfets, maires, et responsables des services déconcentrés de l'Etat (SDE) de la région de l'Ouest ainsi que leurs partenaires. Cet « atelier de renforcement des capacités des responsables des CTD et des SDE sur la réforme relative à la budgétisation d'exécution et de suivi de l'exécution des ressources d'investissement public transférées aux CTD » a été une occasion d'échanges entre les différentes parties.

Les organisateurs ont insisté sur les notions à maîtriser. Les étapes rédactionnelles, techniques et pratiques de la maturation des projets ont été rappelées, du document au visa de projet. « Pour qu'un projet réalisé puisse avoir un impact réel et intéresser les bénéficiaires, il faut qu'il soit à la base, adopté de manière concerté, qu'il figure dans le Plan communal de développement et soit bien budgétisé », précisera Louis Roger Fankam Djoumessi, délégué régional du Minepat Ouest.

Patrick Aurélien Dathou, chef de division de la Promotion du développement socioéconomique des collectivités décentralisées au Minddevel, s'inspirant des définitions contenues dans l'article 2 du décret, va rappeler que la maturation permet de concevoir, de développer, de planifier, de maîtriser et de bien exécuter tout en s'assurant de la pérennité de ce projet dans l'atteinte des objectifs fixés. » Des éclairages qui comblent les inquiétudes des maires, peu contents des projets spontanés qui leurs tombent dessus. Ces derniers ont multiplié des interventions pour apprécier ces progrès du processus de la décentralisation mettant les magistrats municipaux au cœur des projets adoptés et réalisés sur le terrain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.