Afrique: Cameroun-Japon - La 7e Ticad dans le viseur

Le sujet était au centre de l'échange d'hier entre le Minrex, Lejeune Mbella Mbella et l'ambassadeur du Japon au Cameroun, S.E Tsutomu Osawa

La ville de Yokohama au Japon abrite, du 28 au 30 août prochains, la 7e édition de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (Ticad). Une initiative du Japon, accompagné par plusieurs institutions internationale. L'organisation de cette rencontre internationale était au centre de l'audience entre le ministre des Relations extérieures (Minrex), Lejeune Mbella Mbella, et l'ambassadeur du Japon au Cameroun, S.E Tsutomu Osawa. Pour ce dernier, son pays est prêt à accueillir des hôtes de marque des pays africains.

Par ailleurs, il espère qu'une délégation camerounaise à un très haut niveau prendra part à cette rencontre qui permettra de définir de nouvelles orientations de la coopération multilatérale entre le Japon et les pays africains. Quelques heures plus tôt, une première audience a été accordée à l'ambassadeur de la Guinée équatoriale au Cameroun, S.E Anastasio Asumu Mum-Munoz. Face à la presse, le diplomate équato-guinéen s'est empressé de dire que l'entretien qu'il a eu avec le ministre Lejeune Mbella Mbella, a porté sur « le problème de mur à la frontière entre les deux pays ». Cela dit, cette « convocation » à laquelle l'ambassadeur de la Guinée équatoriale au Cameroun a déféré, a-t-il relevé, rentre dans le cadre des contacts permanents en vue d'améliorer les relations bilatérales.

Par ailleurs, cette audience s'inscrit dans le prolongement de l'entretien entre le Premier ministre chef du gouvernement et le ministre équato-guinéen des Affaires étrangères et de la Coopération, Simeon Oyono Esono Angu. L'on se souvient que l'émissaire du président Obiang Nguema Mbasogo a remis, vendredi à Joseph Dion Ngute, un pli fermé au président de la République, Paul Biya. Pour l'ambassadeur Anastasio Asumu Mum-Munoz, la déclaration faite par le ministre Simeon Oyono Esono Angue sur la question est suffisante. Il n'a donc eu « rien à ajouter ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.