Togo: Hors prescription, point de salut

21 Août 2019

L'Ordre des pharmaciens (ONPT) part en guerre contre l'automédication. Du petit rhume à des pathologies plus graves, de nombreux Togolais sont persuadés qu'il peuvent se soigner eux mêmes.

Grave erreur.

'Le médicament n'est pas un produit de consommation ordinaire. Il est prescrit par un médecin et est délivré par un pharmacien', rappelle Koundé Innocent Kpéto, le président de l'ONPT.

Penser que de l'aspirine ou du paracétamol - en vente libre - n'ont pas d'effets secondaires, c'est une mauvaise analyse. Idem pour d'autres catégories de médicaments.

Le rôle des pharmaciens n'est pas seulement de vendre, mais de conseiller les clients.

A cette problématique de l'automédication s'ajoute une autre menace, celle de la consommation de contrefaçons.

Près de la moitié des médicaments vendus au Togo seraient des faux.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.