Congo-Kinshasa: La rougeole tue plus que la fièvre ébola

L'épidémie est signalée dans 23 provinces sur 26 que compte le pays. Depuis janvier, cette épidémie a fait plus de 2700 morts selon MSF (Médecins Sans Frontières).

Mi-juillet, l'OMS (l'organisation mondiale de la Santé ) avait alerté sur le fait que l'épidémie de rougeole tuait presqu'autant que les deux autres épidémies réunies: celles d'Ebola et de choléra. La rougeole avait alors fait 1.981 morts , contre 1.676 pour Ebola et 279 pour le choléra.

Entre janvier et début août 2019, la rougeole a infecté plus de 145.000 personnes et entrainé 2,758 morts. Malgré l'ampleur de l'épidémie, il y a un manque alarmant d'acteurs et des fonds pour répondre à cette crise.

Seulement 2,5 millions de dollars ont été mobilisés sur les 8,9 millions requis pour le plan de réponse, déplore MSF. La rougeole atteint essentiellement les enfants à partir de l'âge de 5-6 mois et les jeunes adultes. Les autorités sanitaires congolaises parlent de l'inefficacité de la preuve de routine pour la couverture vaccinale.

Le correspondant de la Deutsche Welle à Kinshasa, Saleh Mwanamilongo, s'est rendu dans un centre de santé. Cliquez sur la photo ci-dessous pour écouter son reportage.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Deutsche Welle

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.