Afrique: Conseil d'administration du FMI - Les gouverneurs sont invités à se prononcer sur la suppression de la limite d'âge pour le poste de directeur général

document

Le conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a fait aujourd'hui la déclaration suivante :

« Aujourd'hui, le conseil d'administration a recommandé au conseil des gouverneurs du FMI de procéder à un vote sur la suppression de la limite d'âge actuellement en vigueur pour le poste de directeur général du FMI. Depuis 1951, la Réglementation générale du FMI interdit la désignation d'un candidat âgé de 65 ans ou plus au poste de directeur général et ne permet pas au titulaire du poste d'exercer ses fonctions au-delà de son 70 e anniversaire. La suppression de la limite d'âge permettrait de rendre les conditions de désignation du directeur général conformes à celles applicables aux membres du conseil d'administration, présidé par le directeur général, et au président du Groupe de la Banque mondiale, qui ne sont sujets à aucune limite d'âge.

« Le conseil des gouverneurs du FMI, qui représente les 189 pays membres selon leur part du total des voix attribuées , est invité à se prononcer sur la proposition. Pour être adoptée, la proposition doit recueillir une majorité simple des voix exprimées, sous réserve d'une participation minimale d'une majorité des gouverneurs détenant deux tiers du nombre de voix attribuées. Le vote est prévu du 21 août au 4 septembre.

« Le conseil d'administration du FMI œuvre à la sélection du successeur de Christine Lagarde, directrice générale sortante, qui quittera ses fonctions le 12 septembre. La période de présentation des candidatures prendra fin le 6 septembre 2019 et nous avons l'intention de mener à terme le processus de sélection d'ici au 4 octobre. »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: IMF

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.