Burkina Faso: Le Général Moïse Miningou dément « les rumeurs mettant en cause le moral des troupes »

Le communiqué de l'Etat major général des armées intervient après l'attaque du détachement militaire de Koutougou qui fait 24 morts, 5 disparus et 7 blessés parmi les rangs. Au lendemain de l'attaque, des rumeurs faisaient état d'une baisse du moral des troupes déployées sur le terrain.

Même s'il n'admet pas la rumeur, le patron de l'armée burkinabè reconnait qu'il y « a un ressenti humainement compréhensible » suite au lourd bilan de ladite attaque. Mais il précise que ce ressenti « ne remet cependant pas en cause la solidarité et la détermination des hommes à tenir haut le flambeau de la nation ».

Ce mercredi, une rumeur relayée sur les réseaux sociaux faisait état d'un mouvement d'humeur de soldats du Camp Guillaume Ouédraogo relatif à l'attaque du lundi.

L'intégralité du communiqué

« Suite au lourd bilan de l'attaque du détachement militaire de Koutougou le 19 août 2019, une vive émotion a été ressentie dans les unités éprouvées des Forces Armées Nationales.

Ce ressenti humainement compréhensible ne remet cependant pas en cause la solidarité et la détermination des Hommes à tenir haut le flambeau de la nation.

Le Chef d'État-Major Général des Armées invite par conséquent les populations à faire fi des rumeurs mettant en cause le moral des troupes. Il appelle l'ensemble des Burkinabè à vaquer à leurs occupations et à continuer de faire bloc avec les Forces Armées Nationales dans la lutte contre le terrorisme.

Le Directeur de la Communication et des Relations Publiques des Armées »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.