Congo-Kinshasa: La rivière Kalamu attend l'opération «Kin Bopeto»

Depuis son avènement à la tête de la ville de Kinshasa, le Gouverneur Gentiny Ngobila a amené une marque de fabrique de lutte conte l'insalubrité à travers toute l'étendue de sa juridiction appelée «Opération Kin Bopeto», pour redorer, tant soit peu, le blason terni de l'image de la capitale, miroir de la République Démocratique du Congo.

Les affiches et les banderoles pullulent les longs des artères de la ville depuis l'annonce du lancement de cette opération. Et même, selon les informations recoupées, Monsieur le Gouverneur aurait remis des enveloppes estimées à 10.000 USD à chaque Bourgmestre pour cette fin.

Mais, depuis le lancement de cette opération, les riverains de la rivière Kalamu, dans la commune du même nom, au centre de la Capitale Kinshasa, doute de la véracité de cette opération made in Ngobila. Pour cause, l'état dans lequel se trouve cette rivière, surtout la partie comprise entre le pont Bongolo et le pont Mompono, laisse à désirer. Des immondices ont formé une épaisse couche qui s'est solidifiée sur cette rivière depuis la cessation de pluie, de telle manière que les gens marchent dessus sans s'enfoncer dans l'eau. Pis encore, toutes les immondices pourrissables abondent partout, donnant une odeur nauséabonde et mettant mal à l'aise ces concitoyens dans l'insouciance totale de chefs des quartiers et du Bourgmestre de cette commune.

Signalons que selon un habitant qui a accepté de témoigner, cette partie de la rivière Kalamu a été toujours laissée à l'abandon, même à l'époque d'André Kimbuta Yango. Les efforts en son temps déployés, souligne cet habitant, pour attirer l'attention des autorités sur cette situation sont demeurés sans succès. Toutefois, ces riverains n'ont pas perdu de l'espoir de vivre dans un environnement assaini hygiéniquement dans la capitale digne de ce nom comme c'est le cas dans diverses capitales à travers le monde. Pour cela, lance une jeune dame d'une vingtaine révolue : «ce que Kimbuta n'a pas fait sous Kabila, Ngobila va le faire sous Fatshi», car renchérit-elle, Ya Tshitshi a dit à Félix : « le peuple d'abord ».

En tout cas, cette insalubrité hors pair qui met en mal la quiétude les habitants de ce coin de la capitale défie au plus haut point le géniteur de l'opération Kin Bopeto, et doit lui pousser à agir le plus vite que possible, pour prouver que sa vision Kin Bopeto n'est pas un slogan militant.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.