Congo-Kinshasa: Gratuité de l'enseignement de base, vœu utopique ou réalisable ?

Fixée au 2 septembre prochain par l'Inspection Générale de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Professionnel, la rentrée scolaire 2019- 2020 pointe déjà à l'horizon. Mais, la question majeure qui taraude chaque jour qui passe les esprits des parents, des élèves et même des enseignants est celle de la gratuité de l'enseignement primaire dit « enseignement de base », tel que souhaité par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Cette question fait débat dans tous les salons et sur les places publiques. Les commentaires vont dans tous les sens. De la bouche des experts en la matière comme de celle de non initiés, tout le monde donne de la voix au chapitre. Du coté des officiels, rien ne filtre, on laisse les esprits s'entrechoquer sans savoir à quoi s'attendre.

Du côté de l'Intersyndicale de l'EPSP, selon un syndicaliste qui intervenait comme invité dans le journal parlé de 13h00' sur la Télé 50 mercredi, 21 août 2019, on ne jure que sur la gratuité comme préalable pour cette rentrée scolaire et même, les appels sont lancés aux parents d'élèves de ne payer aucun rond comme frais pour la scolarisation des élèves cette année.

Pendant ce temps, le Ministre a.i de l'EPSP, Emery Okundji, réuni les parties impliquées et les experts de cette question dans un Forum du 22 au 24 août à Kempeski Fleuve Congo Hôtel, pour réfléchir alors qu'on est à moins de deux semaines de la rentrée scolaire. En attendant l'issue de cette Table Ronde, OKundji somme tous les chefs d'établissements qui avaient perçu les avances sur les frais scolaires de les restituer toute affaire cessante sous peine de sanction. Alors, les observateurs se posent la question de savoir si cette promesse du Chef de l'Etat est un vœu utopique ou réalisable ?

Notons que le temps presse et l'urgence est dans la demeure. Les autorités compétentes doivent sous peu éclairer la lanterne des parents d'élèves pour leur permettre de savoir à quel saint se vouer pour la prise en charge de la scolarisation de leurs enfants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.