Maroc: Jeux africains Rabat 2019 - Le bronze en taekwondo pour Fayçal

Fayçal Sawadogo est le 1er médaillé burkinabè de ces 12es jeux africains, Rabat 2019. Le taekwondo in a échoué le mercredi 21 août 2019 dans la conquête de l'or et s'en tire avec le bronze dans la catégorie des moins de 80 kg.

Il aurait pu disputer la finale dans la catégorie des -80kg en taekwondo. Et là Fayçal Sawadogo s'en tirerait avec au minimum la médaille d'argent, à défaut de l'or.

Malheureusement il a échoué en demi-finale face au Marocain Achraf Mahboubi à l'issue des prolongations.

Pourtant, le Burkinabè donnait l'impression de dominer outrageusement son adversaire. Il a d'abord mené par 17 à 9, avant de subir 4 Ap Tchaggui de son adversaire (3 points pour chaque coup de pied donné sur la tête).

Du coup, son avance s'est effondrée et les 2 combattants se sont retrouvés à égalité 20 à 20 à l'issue des 3 rounds. Pendant la séquence décisive des prolongations, il a été surpris par une frappe gagnante de son vis-à-vis (le premier qui marque un point gagne le combat).

Le jeune burkinabè s'est effondré sur le tatami à l'issue de son match. «Je suis déçu, car je voulais vraiment aller chercher cette médaille d'or.

Et j'étais prêt à tout donner pour y arriver. Mais tout compte fait, on va revenir pour d'autres conquêtes », nous a dit l'Etalon. Son entraîneur était aussi très abattu car le garçon de 22 ans, qui évolue du côté de l'Allemagne, était une chance de médaille d'or.

Fayçal avait pourtant bien démarré sa journée en sortant au premier tour le Togolais Hippolyte Ezian par 22-2, en quart de finale, le Nigérian Peter Osaro Itiku (19 à 9).

Avant Fayçal, 3 autres taekwondo in étaient sur le tatami. S'ils ont tous passé le premier tour qualificatif, ils ont tous échoué au tour suivant. Il s'agit d'Ali Coulibaly chez les -87 kg, de Mounirah Sawadogo (-49 kg) et d'Aboubacar Drabo (+87 kg).

Le Burkina était aussi sur la sellette en handball hommes. Cette compétition se déroule du côté de Casablanca. Les Etalons pour leur 2e sortie, ont une fois de plus plié l'échine. Cette fois, c'était face à la RD Congo.

Le score de cette 2e défaite est de 29 à 28. Courte défaite mais lourde de conséquence car elle scelle le sort de l'équipe, condamnée à l'élimination. Les 2 prochaines rencontres face à l'Angola ce jeudi et le Nigeria le samedi ne compteront que pour du beurre.

La natation entre en compétition ce jeudi. Angelica Ouédraogo et Rokiatou Sawadogo tenteront d'aller à la conquête des médailles mises en jeu. Leurs chances sont minces, mais elles existent tout de même.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.