Congo-Brazzaville: Belgique - Un Congolais crée son entreprise en électricité-automation

Bon nombre de Congolais de l'étranger créent et développent leur propre entreprise. Durant Bonz Mabassi, après ses études universitaires en Belgique, s'est lancé dans l'entrepreneuriat en 2017. Il répond aux Dépêches de Brazzaville / Le Courrier de Kinshasa.

Comment vous êtes-vous lancé dans la création d'entreprise en Belgique ?

Après mes études en électricité-automation, je devais faire le choix entre travailler ou créer ma propre entreprise. Bien qu'ayant réussi premier des candidats chez Infrabel, le gestionnaire des réseaux ferroviaires belges en Wallonie, en 2014, mon statut de résident en tant qu'étudiant a été l'obstacle m'empêchant d'être retenu. Un an plus tard, en 2015, s'est imposée à l'évidence la motivation de fonder ma propre entreprise. J'avais créé, en premier lieu, le centre de formation et de promotion en électricité-automation, en sigle Ceforpela, une association à but non lucratif, pour les personnes désireuses de se former à l'éventail des métiers de l'électrotechnique. En parallèle, l'association proposait également des services de mise en conformité d'installations électriques obsolètes. Face à la multiplication des prestations et à une constante demande, une clientèle possible se dégageait d'office. C'est ainsi que la reconversion s'est faite, passant de l'association à la création de la Société SPRL en 2017.

L.D.B. : Pouvez-vous nous la décrire ?

Fradel Switch SPRL est une entreprise dont le siège est à Mons, en Belgique. Je l'ai créée pour répondre à la clientèle voulant réaliser tous travaux d'électricité générale. Elle est spécialisée pour ce qui concerne l'installation du système de domotique. Nos interventions se réalisent dans le respect des règles de l'art de l'électricité résidentielle, l'automatisation dans l'industrie, les systèmes de ventilation, le contrôle d'accès aussi bien pour les télécommunications que pour l'intégration de la sécurité des bâtiments par les systèmes d'alarme intrusion et Vidéosurveillance. Les normes en vigueur nous obligent à travailler pour le développement des énergies renouvelables par l'installation de panneaux photovoltaïques.

Votre entreprise aura-t-elle des retombées au Congo ?

Mon parcours entrepreneurial à l'étranger me permet de constituer un bon réseau. La finalité est de transmettre, à mon tour, auprès de mes compatriotes désireux de se lancer dans les affaires. Depuis l'année dernière, la société est représentée au Congo. Au fur et à mesure, je veille pour que des synergies s'installent entre le siège et la filiale congolaise. Il n'est certes pas question de transposer les systèmes et de les appliquer au Congo. L'objectif est de réussir l'implantation d'une entreprise en adéquation avec le développement durable dicté par la responsabilité sociétale des entreprises intégrant les préoccupations sociales, environnementales et économiques dans le domaine de l'électricité-automation en plein essor.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.