Afrique: Biso na Biso African Beauty International - La 3e édition placée sous le signe de l'innovation

Du 29 au 31 août, l'association culturelle Cercle des jeunes artistes créateurs (CJAC) va organiser la 3e édition de Biso na Biso African Beauty International, un rendez-vous annuel des férus de la mode et de l'habillement.

Contrairement aux deux premières éditions, celle-ci a la particularité de se dérouler en salle et en plein air. La 3e édition qui va réunir les stylistes et modélistes du Congo, du Cameroun, du Mali et du Sénégal va s'ouvrir le 29 août en début d'après-midi avec le défilé de mode sur l'esplanade de la gare de Pointe-Noire. Une activité voulue tout public pour rapprocher les stylistes, modélistes du public. L'exposition-vente des créations obéit aussi à cette démarche. Un autre défilé de mode est prévu pour le 30 août à l'Orchidée suivie de la présentation de l'agence CAM, une agence de mode et de mannequinat. L'expo-vente et la soirée de gala le 31 août vont clôturer cette 3e édition.

Biso na Biso African Beauty International est un rendez-vous culturel qui a pour objectif de valoriser la beauté africaine à travers les tenues traditionnelles. Il promeut aussi les créations des stylistes et facilite les jumelages internationaux entre stylistes et mannequins. Biso na Biso met en lumière les repères identitaires contemporains de la mode sur le continent. Il développe aussi la cohésion sociale entre les différentes communautés étrangères et les natifs de cette cité cosmopolite autour du vivre ensemble. Signalons que les stylistes Mauriane, Me Alix, Barcelone, Aka Business, HK (Congo), Ines Gonche (Cameroun), Me Sow (Sénégal), Traoré Vachero (Mali) seront présents à l'activité.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Innovation

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.